Live News

Arbre de Noël : quand l’araucaria a la cote 

Il fait partie des indispensables de Noël. Comme le chocolat à Pâques, les crêpes à la Chandeleur et les fleurs pour la Saint-Valentin, le sapin de Noël est une véritable tradition. Le petit arbre vert dont l'étoile au sommet nous rappelle celle de Bethléem se vend par millions chaque année dans le monde. Artificiel ou naturel, au choix, il est l’objet qui contribue à la magie de Noël depuis des générations. 

Symbole de renaissance, l'arbre de Noël connaîtra une deuxième vie au XVIIIe siècle. C'est, en effet, grâce à Marie Leczinska, épouse polonaise de Louis XV, que le fameux conifère fera son entrée à la cour de Versailles. Toutefois, le sapin ne prendra véritablement son essor qu'au début des années 1920 en Europe et souvent associé à la crèche. Notre bien aimée tradition n'a donc pas, en réalité, cent ans !

A Maurice cette transition perdure et chaque année des milliers de sapins sont vendus dans les pépinières ou les coins de rue. Si dans le temps, la branche de filao trônait dans le salon à l'occasion de la fête de Noël, désormais les temps ont changé : beaucoup optent pour les araucarias. Le prix varie entre Rs 600 et Rs 1 500. Nous sommes allés cette semaine à la pépinière de Mont Choisy Limitée à Mont Choisy pour en savoir plus sur cette variété qui a la cote.