Live News

Après une simple prise de bec : sauvage agression à coups de barre de fer

Vashish R.

«Serious assault. » C’est la charge provisoire portée contre Johnny G., un habitant de Rose-Belle, que la police accuse d’avoir grièvement blessé Vashish R., 30 ans, d’un coup de barre de fer à la tête. Les choses ont dégénéré à la suite d’une simple prise de bec, selon l’assaillant.

Les deux hommes ont eu une altercation le 24 septembre dernier non loin du domicile de la victime à New-Grove, Rose-Belle. Johnny G. a laissé Vashish R. dans une mare de sang. Il n’a pas tardé à être appréhendé.
 Vashish est employé dans un supermarché. Lundi était son jour de repos. Il a passé la journée chez lui. Vers 13 heures, il est sorti pour se rendre à la boutique du coin. « J’étais en route quand Johnny m’a approché et m’a aussitôt porté des coups, dont un à la tête à l’aide d’une barre de fer », raconte Vashish, qui s’est effondré. Il dit ne pas comprendre la raison de l’attaque, mais parlera cependant de l’humeur belliqueuse de son agresseur. « Li kontan rod lager », dira-t-il. Une partie de la scène a été suivie par le frère de la victime.  

« J’étais à l’intérieur de la maison », raconte celui-ci, « lorsque j’ai entendu mon frère appeler au secours. Je me suis précipité à l’extérieur et je l’ai vu couché sur le sol au beau milieu de la route. Johnny avait encore une barre de fer à la main. Je devais apprendre que l’origine de cette sanglante agression serait une motocyclette vandalisée. »

Un peu plus tôt, en effet, toujours selon le frère de la victime, trois jeunes habitants du village ont été vus tourner autour de la motocyclette de Johnny. « Cette motocyclette a dû être endommagée et Johnny a cru que Vashish faisait partie de la bande », nous dit le frère de la victime. 

La police de Rose-Belle et le Samu ont été alertés. Avec l’aide des voisins, le blessé, qui était inconscient, a été transporté à l’intérieur de la maison. Comme il portait des blessures à la tête et à l’oreille, il a été admis au Jawaharlall Nehru Hospital à Rose-Belle.     

Vashish a été placé sous observation. La police a procédé à l’arrestation du suspect. Lors de son interrogatoire, il a expliqué qu’il avait eu « une simple prise de bec » avec la victime. « Ensuite, Vashish s’est rendu chez lui et est revenu armé d’un couteau. J’ai pris une barre de fer pour me défendre », a-t-il expliqué à la police.

Johnny a comparu en cour de Mahébourg sous une charge provisoire de serious assault. La police a objecté à sa remise en liberté sous caution.

Vashish a passé trois jours à l’hôpital avant d’être autorisé à regagner son domicile. Il doit désormais suivre un traitement à l’hôpital de Candos. Son épouse, enceinte de huit mois, a dû être admise à l’hôpital à la suite du choc suivant l’agression de son époux.