Actualités

Après une lettre à l’administration pénitentiaire : pas de boni de performance pour 74 gardiens 

Soixante-quatorze gardiens devaient recevoir un boni de performance situé dans la fourchette de Rs 4 000 à Rs 11 300, dépendant de leurs rangs. Mais ils n’ont rien touché. En cause : une correspondance réceptionnée par leur administration et l’Equal Opportunities Commission (EOC), qui est venue tout remettre en question.

C’est le 20 décembre dernier que ces gardiens ont appris la nouvelle par l’administration pénitentiaire qu’ils ne seraient pas rémunérés. Au début de cette semaine, la Prison Officers Association (POA) a alerté le président de la Federation of Civil Service and Other Union (FCSOU), Naraindranath Gopee, de la situation.

Selon des renseignements, l’administration pénitentiaire ainsi que l’Equal Opportunities Commission (EOC) ont réceptionné une correspondance durant la semaine. La lettre, explique un gardien des prisons sous le couvert de l’anonymat, « aborde les raisons avancées par le milieu pénitentiaire pour ne pas accorder de boni de performance aux 74 gardiens de prison pour l’année 2016 à 2017 ». 

Les raisons qui ont été mises en avant dans la lettre : l’implication de certains gardiens comme témoins dans des cas transmis à la police ou encore leur implication dans des accidents de la route, entre autres. 

C’est en novembre dernier que le Conseil des ministres avait fait mention du paiement, en décembre, d’un boni de performance aux officiers des prisons, policiers, pompiers et autres officiers des Rehabilitation Youth Centres. Ce paiement était l’une des promesses de l’alliance gouvernementale au pouvoir. 

« Au niveau de la POA, on demande au commissaire des prisons d’étudier chaque cas. Il y a des officiers qui ont été injustement pénalisés. La conduite de certains officiers en dehors de la prison a été mise en avant pour établir la liste de ceux qui sont éligibles au boni de performance. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes tournés vers l’EOC », déplore Hanson Mungrah, secrétaire de la POA. 

Sollicitée, l’administration pénitentiaire a fait ressortir que « le boni de performance a été calculé en fonction du comportement des gardiens. Si certains se sont mal comportés dans l’exercice de leurs fonctions, que voulez-vous ? »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !