Live News

Après une descente de l’Icac chez lui : un membre présumé du réseau Ledent Platine se suicide 

Le jeune homme a commis l’irréparable jeudi.

Un habitant de Sainte-Croix a été retrouvé pendu à son domicile dans l’après-midi du jeudi 19 septembre. Un peu plus tôt, les limiers de l’Independent Commission Against Corruption (Icac) avait effectué une descente chez cet homme de 19 ans. Il a utilisé du nylon pour commettre l’irréparable. Son frère et son père étaient aussi les cibles des enquêteurs. Ils ont été interpellés avant la découverte macabre. L’autopsie sera pratiquée ce vendredi 20 septembre. 

Dans la journée du jeudi 19 septembre, l’Icac a procédé à de multiples descentes. Cela dans le sillage de l’enquête sur le blanchiment d’argent lié au trafic de drogue, au sein de gang connu sous le nom de Ledent Platine. Une fourgonnette appartenant à un homme d’affaires, domicilié à Pailles, a été saisie chez l’un des suspects. L’homme d’affaires, connu des enquêteurs de la commission anti-corruption, devrait s’expliquer sur la provenance de l’argent utilisé pour l’acquisition de cette camionnette. Il y a quelques mois, lors des saisies de voitures modifiées, le businessman était à l’avant-plan. 

L’opération a aussi permis à une autre équipe de l’Icac de saisir des bouteilles de whisky et de champagne, estimées à plus de Rs 270 000. L’Icac a aussi mis la main sur une motocyclette de grosse cylindrée. Tout comme dans les précédentes opérations, l’Icac a obtenu la confirmation que des proches de ces réseaux disposent aussi de chiens de race et portent des dents de platine. Les opérations ont eu lieu dans les régions de Roche-Bois, Baie-du-Tombeau et Batterie-Cassée, jeudi.  La question que se posent les enquêteurs est : que faisait le véhicule de l’homme d’affaires de Pailles au domicile des suspects ? Des réponses quele principal concerné devra bientôt apporter aux enquêteurs de la commission anti-corruption. L’Icac soupçonne qu’ils font partie d’un vaste réseau de blanchiment d’argent, opérant dans cette région, et agissent comme prête-noms après avoir aidé les trafiquants à blanchir leur argent. 

Whisky, champagne, attirail de drogue saisis

Les opérations de l’Icac a permis à la saisie d’un attirail utilisé pour la préparation et la vente de drogue. 27 bouteilles d’alcool, soit de whisky et du champagne, dont les prix font tiquer, ont été saisies. Rs 270 000 ! C’est la valeur de ces produits alcoolisées. Après l’interpellation de trois suspects, l’Icac a aussi constaté la présence de plusieurs chiens de race, chez les individus ciblés. Tous portent des dents de platine. 

Selon les renseignements de l’Icac, ces individus seraient liés au réseau de Ricardo Agathe, alias « Ti Pom ». Les opérations simultanées au domicile de ces suspects ont permis de récupérer du papier aluminium, soupçonnés d’être utilisés dans le trafic d’héroïne et de drogue synthétique. 

L’Icac compte bientôt enclencher des procédures pour des Attachement Orders sur plusieurs autres biens de ces suspects. La brigade anti-drogue s’occupera, elle, du volet concernant l’attirail utilisé pour la mise en vente de la drogue. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation