Bollywood

Après un démarrage historique : Thugs Of Hindostan en déclin en Inde

Thugs Of Hindostan

« Thugs of Hindostan » n’a pas tenu ses promesses au box-office. Bien que le film ait engrangé des recettes historiques, les critiques étaient mitigées le premier jour de sa sortie. Le bouche-à-oreille finira par jouer contre le film le second jour de diffusion.

En un mot, il a été rejeté. Le désastre aurait été encore plus conséquent si le film aurait fait sa sortie en période normale. Voyons le parcours du film pendant les quatre premiers jours au box-office en Inde. Thugs of Hindostan : neuf nouveaux records dès le premier jour

La presse indienne a été très sévère vis-à-vis de Thugs of Hindostan. Ce film avait tous les atouts pour faire exploser le box-office indien. Cela grâce au concours des artistes hors pair, les deux grands A de l’écran indien – Amitabh Bachchan et Aamir Khan. La presse indienne a été unanime pour dire que tout ce qui brille n’est pas or. Les observateurs du cinéma ont pointé du doigt les points faibles du film – un scénario de connivence, une intrigue sans aucune nouveauté et une mise en scène bâclée. 

La musique d’Ajay-Atul est une déception, sans aucune chanson populaire Thugs of Hindostan a bénéficié de la période de vacances, mais sans effet sur le plan financier au box-office. C’est un gâchis, la perte d’une occasion en or. Bref, une grande déception colossale. 

Thugs of Hindostan est basé sur les manœuvres de l’East India Company, en Inde avant l’indépendance. À cette époque, l’East India Company a régné sur la Péninsule. Les Britanniques utilisent le pouvoir du commerce pour assurer sa domination sur les états indiens. L’officier Clive (Lloyd Owen) s’approche du roi Mirza (Ronit Roy) et le dupe. La garde royale Khudabaksh (Amitabh Bachchan), aussi connu comme Azaad, parvient à s’échapper avec la princesse Zafira (Fatima Sana Shaikh). Zafira et Khudabaksh, à la tête d’une bande de rebelles, défie Clive. Leur mission est de le combattre pour avoir la liberté. Onze ans après, Khudabakash, Zafira et leur bande sont accusés de piraterie.
Pour combattre la bande, la British Company engage un petit escroc en la personne de Firangi (Aamir Khan) pour s’infiltrer dans la bande à Azaad.

Outre, le fait d’être le film avec les meilleures recettes du premier jour dans les annales du cinéma indien, Thugs of Hindostan a établi huit autres records. Le film a été massivement exploité sur 7 000 écrans - 5 000 en Inde et 2 000 à l’étranger. Les neuf nouveaux records enregistrés dès le premier jour sont :

  1. Les meilleures recettes pour un film sorti à l'occasion de la fête Divali.
  2. Les meilleures recettes pour un film de la maison de production, Yash Raj Films.
  3. Les meilleures recettes pour un film en hindi.
  4. Les meilleures recettes pour un film sans une suite.
  5. Les meilleures recettes pour un film dans l'histoire du cinéma en hindi.
  6. Le premier film à encaisser plus de Rs 500 millions en un jour.
  7. Les meilleures recettes du premier jour pour un film d'Aamir Khan.
  8. Les meilleures recettes du premier jour de 2018.
  9. Les meilleures recettes pour un film sorti un 8 novembre.

Une chute significative à partir du second jour

Les recettes de Thugs of Hindostan ont été historiques le premier jour, mais ne s'est pas répétée le lendemain. Vendredi a été un jour normal et les gens ont repris le travail. Une chute est tout à fait normale, mais son étendue est inquiétante. 
La version en hindi a rapporté Rs 282,5 millions le second jour. Les recettes des versions en tamoul et télougou, pour le même jour ont été Rs 10 millions. Recettes après deux jours : Rs 815 millions.


Thugs of Hindostan au Club des Milliardaires

La chute des recettes a continué le troisième jour. Le film devient de plus en plus faible et on se demande s'il tiendrait jusqu’à la fin de la semaine. Les recettes pour samedi (3e jour) ont été :

  • Hindi : Rs 227,5 millions. Total : Rs 1 milliard 17,5 millions
  • Tamoul et télougou : Rs 32,5 millions. Total : Rs 1 milliard 50 millions (5 000 écrans)

Thugs of Hindostan a fait son entrée au Club des Milliardaires samedi. Si seulement, le film avait gardé sa stabilité, il aurait dépassé le milliard en seulement deux jours – ce qui aurait été un record historique difficile à égaler.

Les recettes pour dimanche (4e jour) ont été :

  • Hindi : Rs 172,5 millions. Total : Rs 1 milliard 190 millions
  • Tamoul et télougou : Rs 7,5 millions. Total : Rs 1 milliard 230 millions (5 000 écrans)

Le film n'a toujours pas couvert ses frais avec un coût de production de plus de Rs 2 milliards. Le verdict des films sortis en octobre est comme suit :

  • Andha Dhun : Succès
  • Love Yatri : Échec
  • Helicopter Eela : Échec
  • Jalebi : Échec
  • Namaste England : Désastre
  • Badhaai Ho : Super succès
  • Baazaar : Moyen