Live News

Après les hôpitaux et les écoles : d’autres services interdits d’accès aux non-vaccinés ?

Après la Santé et l’Éducation, d’autres fonctionnaires pourraient ne plus avoir accès à leur lieu de travail s’ils ne sont pas vaccinés. La possibilité d’étendre les mesures de la Government Notice 119 à d’autres départements de la fonction publique est à l’étude.

La Government Notice 119 de 2021 est entrée en vigueur le lundi 21 juin. Celle-ci limite l’accès aux écoles et centres de santé aux employés vaccinés. Si ces derniers ne le sont pas, ils doivent produire le résultat négatif d’un test PCR hebdomadaire. Ils peuvent aussi produire un certificat médical d’un panel de médecins du secteur public. Celui-ci doit confirmer qu’ils ne peuvent pas se faire vacciner. Faute de quoi ces employés sont mis en congé sans solde.

Cette mesure a permis de faire en deux semaines ce qui n’a pas été possible en six mois de campagne de vaccination. Le nombre d’employés vaccinés dans ces deux secteurs était d’environ 60 %. Il est passé à plus de 90 % en peu de temps.

Par conséquent, la possibilité d’étendre les mesures de la Government Notice 119 de 2021 à d’autres départements de la fonction publique est à l’étude. 

L’objectif est d’atteindre 780 000 personnes vaccinées, d’ici fin août ou début septembre. Ce qui équivaudra à 60 % de la population et permettra d’atteindre l’immunité collective. C’est une condition sine qua non pour rouvrir les frontières du pays le 1er octobre.

Selon les chiffres avancés par le Premier ministre adjoint, Steven Obeegadoo, à l’Assemblée nationale le lundi 21 juin, 452 050 Mauriciens ont reçu leur première dose de vaccin anti-Covid-19. Plus de 230 000 personnes ont eu également leur seconde dose.

La Government Notice 119 s’applique essentiellement aux employés. Les patients, les personnes qui ont un rendez-vous et celles qui viennent chercher leurs médicaments ont accès aux centres de santé, même s’ils ne sont pas vaccinés.

Idem pour les étudiants de moins de 18 ans. Mais les autres personnes majeures doivent se conformer à la « Government Notice ». Celles qui commettent une infraction sont passibles d’une amende de Rs 500 000 et d’une peine de prison de cinq ans.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !