Actualités

Après le passage de Gelena : une aide d’urgence de Rs 35 millions pour Rodrigues

Le Premier ministre Pravind Jugnauth (au centre) et les ministres Eddy Boissézon, Yogida Sawmynaden, Mahen Seeruttun et Alain Wong rencontrant la presse.

Rodrigues a subi de nombreux dommages lors du passage du cyclone tropical intense Gelena, à 35 km au sud-ouest de Plaine-Corail, tôt le dimanche 10 février. Neuf abonnés sur dix sont privés d’électricité et le réseau téléphonique a également subi d’importants dommages. De nombreuses routes ont été obstruées par la chute de branches et d’arbres.

Les rafales ont dépassé les 150 km/h dans certains endroits. Le réseau électrique a été endommagé à 90 % et celui du téléphone a également subi d’importants dommages. L’agriculture a aussi été affectée ainsi que de nombreuses infrastructures. Plusieurs routes sont impraticables. Tel est le premier à 13 h 10 dimanche.

Lors d’une rencontre avec la presse, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a annoncé le décaissement initial d’un montant de Rs 35 millions. Il sera versé au Chief Commissioner’s Relief Fund, afin que les réparations puissent être effectuées le plus rapidement possible. La décision a été prise à la suite d’un entretien téléphonique entre le Premier ministre et le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair.

Dépendant des conditions climatiques et de la reprise des activités à l’aéroport de Plaine-Corail, une première équipe de techniciens du Central Electricity Board et des éléments de la Special Mobile Force devaient s’envoler pour Rodrigues dans la soirée de dimanche. Il est prévu qu’un autre contingent leur emboîte le pas ce lundi 11 février avec la collaboration d’Air Mauritius. Des semences vont aussi être envoyées, afin que les agriculteurs puissent se remettre au travail. 

Pravind Jugnauth se rendra dans l’île le vendredi 15 février dans le cadre des consultations pré-budgétaires. D’autres mesures seront prises à la lumière d’un bilan complet des dégâts causés à Rodrigues par  Gelena, a-t-il dit.


Rodrigues panse ses blessures

Dès la levée de l’alerte cyclonique, dimanche après-midi, les Rodriguais ont commencé à remettre de l’ordre, après un premier constat de la situation. À hier, 142 personnes se trouvaient dans les centres de refuge, selon notre correspondant à Rodrigues, Jean-François Collet. Le comité de crise, présidé par le chef commissaire, a procédé à une première évaluation des dégâts. Les écoles seront fermées ce lundi 11 février. Plusieurs maisons, bateaux et autres infrastructures ont subi des dommages, selon un premier bilan. Aucune perte en vie humaine n’a été constatée, a précisé le Premier ministre. Plusieurs animaux sont morts, selon Jean-François Collet.


Rafales de 165 km/h

Les plus fortes rafales enregistrées sont comme suit : Pointe-Canon : 165 km/h ; Patate-Théophile : 162 km/h ; Plaine-Corail : 151 km/h ; Citronelle : 148 km/h ; Montagne-du-Sable : 137 km/h. Par ailleurs, l’avis de forte houle à Rodrigues reste en vigueur jusqu’à la mi-journée du lundi 11 février. Des vagues de cinq à six mètres générées par l’intense cyclone Gelena sont attendues sur les côtes sud et sud-ouest.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective