Live News

Après le décès d’un piéton, le conducteur, un adolescent de 15 ans, placé au CYC 

Lutchmee, la mère de l'adolescent explique ne pas pouvoir fournir la caution de son fils.

Un accident, survenu dans la matinée du lundi 20 janvier, a causé la mort d’un dénommé Mumtaz Bissessur, âgé de 68 ans, habitant la région d’Henrietta. C’est un adolescent de 15 ans, qui était au volant du véhicule accidenté. Habitant Roche-Bois, le chauffeur, un mineur a été arrêté et conduit au Correctional Youth Centre (CYC), après avoir été présenté devant le tribunal.

C’est aux alentours de 9h30 que le drame a eu lieu, à la rue Joseph Rivière, près de la gare du Nord, à Port-Louis. Un témoin oculaire du drame, Preety* (prénom modifié) relate les circonstances de l’accident.  « Au moment des faits, mes deux amies et moi étions juste devant le monsieur qui a perdu la vie lors de ce drame. Nous étions en train de marcher en direction du centre-ville. Tout à coup, un véhicule a surgi brusquement et il s’est ensuite arrêté. Mais à un moment donné, le véhicule a accéléré et a heurté un panneau de signalisation et a percuté deux piétons. L’un d’eux (Mumtaz Bissessur), a été traîné sur l’asphalte par la voiture », raconte-t-elle. 

« Le conducteur de la voiture accidentée a essayé de prendre la fuite, mais a été rattrapé par des badauds et des policiers du poste de police de Trou Fanfaron », ajoute Preety. Le jeune homme a alors été conduit au poste de police. 

Parmi les deux piétons blessés dans l’accident, une jeune femme de 25 ans habitant à Bon-Accueil. Elle a été transportée à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo, à Port-Louis, par le personnel du SAMU. 

En ce qui concerne Mumtaz Bissessur, âgé de 68 ans, habitant la région d’Henrietta, son décès a été constaté sur place par le personnel du SAMU.

« Mon oncle revenait d’une session de prières à la Jummah Mosque. Il était un homme pieux et se rendait souvent dans les mosquées à travers l’île pour assister à des sessions de prières. Son passe-temps favori était la pêche », explique Zaheer, le neveu du défunt. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste de la police a attribué le décès du sexagénaire à de multiples blessures.

N’ayant pu régler la caution, l’ado de 15 ans est placé au CYC 

Concernant l’adolescent de 15 ans, le chauffeur du véhicule accidenté, il a été arrêté par la police de Trou-Fanfaron, peu après le drame et a été traduit devant le tribunal de Port-Louis dans l’après-midi de ce lundi. Il est provisoirement accusé d’homicide involontaire. Le magistrat lui a imposé une caution de Rs 40 000 et une reconnaissance de dette de Rs 150 000, qu’il n’a pu régler. Il a été placé en détention au Correctional Youth Centre.

« Mo ena ziska demain pou truv sa kass la sinon mo zanfan pou ferme. Mo pas kone kot pou gayn sa kass la », pleure Lutchmee Moossa, la mère célibataire de l’adolescent. 

« C’est la première fois que j’ai un tel problème avec mon fils. C’est un garçon doux et très obéissant. Il a toujours aimé les voitures et les motocyclettes. Cela lui plaisait lorsqu’il avait l’occasion de conduire un véhicule », explique la maman, avec peine. 

Le Propriétaire de la voiture interrogé 

Le propriétaire du véhicule accidenté a aussi été interrogé par les enquêteurs. Il gère un restaurant à la rue David, à Port-Louis, où l’adolescent de 15 ans est employé  comme ‘helper’.  Face aux enquêteurs, le propriétaire a expliqué qu’il avait laissé la clé à l’intérieur de la voiture et que l’adolescent l’a utilisée sans son consentement. De son côté, l’adolescent a avancé que c’est son patron qui lui a demandé de déplacer la voiture et qu’il en a perdu le contrôle en la manoeuvrant. L’adolescent a aussi expliqué aux enquêteurs que dans le passé, à plusieurs reprises, son patron lui demandait de déplacer le véhicule. Le propriétaire devrait être à nouveau convoqué par les enquêteurs.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !