Actualités

Après l’annonce de la gratuité de l’éducation universitaire - Pravind Jugnauth : «Nou pa pou aret la»

Pravind Jugnauth Le chef du gouvernement participait à une remise de fournitures scolaires aux enfants.

Le Premier ministre précise que son gouvernement se concentre sur l’éducation supérieure, après la réforme scolaire avec le Nine Year Schooling. Pravind Jugnauth qualifie l’introduction de la gratuité de l’éducation supérieure comme « historique » et prévoit encore d’autres mesures.

«Nous avons une vision de transformer le pays en une économie digitale.» Tel est le souhait du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Le chef du gouvernement participait à une cérémonie de remises des fournitures scolaires aux enfants de la circonscription no 8 (Moka/Quartier-Militaire). C’était dans l’après-midi du mercredi 9 janvier, au centre social à Saint-Pierre. Cette cérémonie a été sponsorisée par le Mauritius Duty Free Paradise (MDFP), à travers son plan de Corporate Social Responsibility.

« 50 bourses aux jeunes »

Pravind Jugnauth a expliqué qu’il faut préparer les jeunes. « Nous devons moderniser nos outils pour que les enfants puissent s’épanouir. Nous offrons les tablettes tactiles aux écoliers. Bientôt nous offrirons 50 bourses aux jeunes pour qu’ils puissent se spécialiser dans l’Intelligence artificielle et la technologie digitale. Tout cela fait partie de nos actions concrètes afin de créer plus d’opportunités pour eux. »

Pravind Jugnauth a aussi rappelé que c’est lui qui avait introduit les subsides pour les candidats aux examens de School Certificate et de Higher School Certificate . « Le gouvernement avait supprimé ce subside et nous l’avons rétabli. C’est un grand avancement. » Évoquant à nouveau l’éducation universitaire qui sera désormais gratuite, le leader du MSM parle d’un moment historique. « Ankor enn fwa pou mark listwar sa pei la, parey kouma saler minimal ek Negative Income Tax, bann institision tersyer piblik pou gratis. Li pa pou enn obstak. Et nou pa pou aret la. Nou vizion nou pou fer ankor pli divan. Me bizin planifie. » Le Premier ministre prévoit que 14 000 jeunes seront prochainement employés à travers les différents programmes mis sur pied.

Le président du MDFP, Racheed Daureeawoo, n’a pas hésité à faire les éloges du gouvernement. Selon lui, l’organisme doit cadrer avec la vision du gouvernement. Il a salué l’initiative du Premier ministre concernant l’éducation universitaire.


Leela Devi Dookun-Luchoomun : « Pas de souci d’appréhension »

La ministre de l’Education est catégorique. Il n’y a « pas de souci d’appréhension » quant au fait que l’éducation supérieure sera désormais gratuite. Elle a tenu à rassurer la population. Elle s’est adressée à la presse après la partie protocolaire de la cérémonie. Elle assure que les étudiants bénéficieront du soutien de l’État.