Faits Divers

Après 17 mois de cavale : le fugitif Yannick Brian Eole rattrapé par la SARS

Il s’était échappé de la Cour suprême le 12 juin 2018 avant la prononciation de sa sentence aux Assises. La cavale de Yannick Brian Eole a pris fin dans la journée du jeudi 14 novembre 2019. Les hommes de l’inspecteur Seewoo de la SARS de la SSU ont pu mettre la main sur lui.

Le fugitif de 26 ans était en train de manger dans un restaurant à Roche-Bois, lorsqu’il a été surpris par les policiers de la Special Anti Robbery Squad (SARS) de la Special Supporting Unit (SSU). Si dans un premier temps, Yannick Brian Eole a tenté de prendre la poudre d’escampette, cependant il a été rapidement maîtrisé par les forces de l’ordre. Dans les jours qui viennent, il sera présenté devant la Cour d’assises pour connaître sa sentence. Il fera aussi l’objet de poursuites pour avoir pris la fuite alors qu’il était sous escorte policière lors de sa comparution devant la justice, en 2018.

Yannick Brian Eole avait déjoué la vigilance des policiers en Cour d’assises lors de son procès entourant une affaire d’importation de 362 grammes d’héroïne dans laquelle une passeuse malgache avait été épinglée. Le jour de sa comparution en Cour d’assises, Yannick Bryan Eole avait plaidé coupable dans cette affaire de trafic de drogue. Cependant, après une pause durant le procès, le jeune homme ne s’y est pas représenté à la reprise de l’audience.

Dans une déclaration au Défi Media Group, Jean Mario Eole, le père du jeune homme, a affirmé qu’à l’époque son fils avait reçu des menaces pour le dissuader de plaider coupable. Le père avait ainsi signifié ses craintes d’un acte malveillant à l’égard de son fils.

Rappelons que l’arrestation de Yannick Bryan Eole dans cette affaire de trafic de drogue remonte au 5 décembre 2013. Il avait été pris dans les filets de la brigade antidrogue lors d’une Controlled Delivery. Ce jour-là, l’homme de 26 ans avait tenté de réceptionner un colis de 362 grammes d’héroïne. La drogue avait été introduite au pays par une mule malgache. Le lieu du rendez-vous pour la remise de la drogue était au Plaza, à Rose-Hill. 

La police avait également procédé à l’arrestation de trois autres complices dans cette affaire. Après deux années passées en Remand à la prison, Yannick Bryan Eole avait été libéré sous une caution de Rs 150 000 et une reconnaissance de dette à la hauteur de Rs 10 millions.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019