Xplik ou K

Appel à solidarité : fauché par une voiture Jason a besoin de vous

Le jeune homme cherche de l’aide.

C’est en revenant d’un snack que son ami et lui se sont faits renverser par un chauffeur ivre. Quatre mois plus tard, l’enquête piétine, alors que Jason, 28 ans, a perdu l’usage de ses pieds. Il lance un appel à solidarité.

C’est sa tante qui est venue à notre rencontre à la rédaction alors que Jason attendait dans la voiture, incapable de bouger. Lorsque nous sommes allés le voir, il nous a fait part des faits qui se sont déroulés le 14 avril dernier. « À 22h30, nous étions à Petite-Rivière. Alors qu’on revenait du snack qui se situe à quelques pas de mon domicile, Ezechiel et moi étions près du poste de police quand une voiture nous a percutés sur le trottoir », raconte Jason. Les deux jambes plâtrées, c’est désormais entre les mains d’un médecin indien que le garçon a placé toute sa confiance. Il garde l’espoir de pouvoir marcher de nouveau un jour.

attente de la sécu

Effectivement, après l’accident, le garçon s’est retrouvé avec les deux jambes brisées en plusieurs morceaux et son ami Ezekiel a eu le genou grièvement blessé. Tous deux ont subi des opérations chirurgicales. Heureusement, Ezekiel a pu s’en sortir, mais Jason a été moins chanceux.
« Je travaille et il n’y a personne pour veiller sur lui. Auparavant, il se débrouillait pour faire des petits travaux ici et là, mais maintenant je ne sais pas comment mon neveu va s’en sortir après cette tragédie », raconte sa tante. 

Le jeune homme vit avec son frère dans une petite maison en tôle dans la même cour que sa tante. Il a reçu Rs 1 700 comme allocation pendant les deux premiers mois d’hospitalisation, mais maintenant il attend une lettre de la Sécurité sociale après la visite du médecin à domicile. Entre-temps, il peine à joindre les deux bouts. Pour se déplacer, il lui faut obligatoirement une voiture et il a à peine de quoi manger. « C’est vraiment triste de le voir dans cet état. Nous faisons de notre mieux pour l’aider, mais nous sommes nous aussi une famille à faibles revenus », explique-t-elle tristement. 
Au niveau de la police, un préposé nous a expliqué que l’enquête est toujours en cours. Quatre mois après l’accident, le chauffeur  a, quant à lui, déménagé dans le Sud de l’île. 

« Je lance un appel à tous ceux qui pourraient lui venir en aide afin qu’il retrouve la santé. Peu importe le soutien que vous souhaitez lui apporter, de la nourriture, par exemple ». 

Tous ceux souhaitant aider Jason peuvent le joindre sur les numéros suivants : 5493 6834/ 
5795 8952