Explik Ou Ka

Appel à l’aide : une ex-détenue voudrait joindre les deux bouts

Noëlla veut bien reprendre le cours de sa vie avec ses filles, mais elle a besoin d’aide.

C’est une mère désemparée et à court de moyens qui a sollicité l’aide de la rédaction. Elle a fait le déplacement de Cascavelle pour trouver une solution afin d’améliorer son quotidien qui, dit-elle, est un enfer.

Condamnée à 18 mois de prison en 2018, Noëlla, 34 ans et habitant Cascavelle, a retrouvé la liberté il y a quatre mois. Elle explique : « J’ai commis une erreur que je regrette amèrement de même que mes fréquentations passées. À ma sortie de prison, j’ai décidé de changer de vie. J’ai trois enfants âgés de 14, 12 et 9 ans et je me suis promise que j’allais entièrement me consacrer à eux, trouver un emploi et les grandir comme il se doit. » 

Chose promise, chose faite ! Une semaine après sa libération, Noëlla trouve un emploi stable et loue une maison. « Lorsque j’étais incarcérée, c’est un membre de ma famille qui s’occupait de mes enfants. Je suis séparée de mon époux depuis quatre ans. À présent, j’élève seule mes trois filles et nous reprenons tant bien que mal le cours de notre vie. »

Si Noëlla a vite trouvé du travail, elle soutient que sa situation financière est difficile. « J’ai un salaire de Rs 8 500 et un loyer à Rs 2 000, excluant les factures d’eau et d’électricité. Arrivée à la mi-mois, nous n’avons plus rien. J’ai donc demandé à mon employeur de me payer d’avance tous les jours. J’ai donc Rs 300 par jour, Rs 100 pour mon transport et Rs 200 pour la nourriture. Ce qui fait qu’à la fin du mois, je me retrouve avec seulement Rs 1 800 en poche. »

Selon ses dires, son aînée n’a pu reprendre l’école, faute de moyens. Noëlla ajoute tristement : « Elle devra attendre le mois de juin. Je lance un appel à la générosité mauricienne pour me venir en aide en termes de denrées alimentaires et de meubles dont ils ne s’en servent pas. Nous dormons à quatre sur un matelas à même le sol… » Elle est joignable sur le 58583576.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !