Explik Ou Ka

Appel à l’aide : couple avec enfant épileptique cherche maison en location

Les Nokool ont reçu une mise en demeure les priant de partir.

Roger Nokool, âgé de 59 ans, et sa compagne Sylvie, 54 ans, habitant Pointe-aux-Sables, ne savent plus vers qui se tourner. Le couple a vécu douze ans dans une maison dont ils jouissaient gratuitement. On les a sommés de partir.

«Nous étions tombés d’accord que nous ne paierions pas de location, à condition de nous occuper du propriétaire, qui était malade », fait comprendre Sylvie. Selon les dires de Roger, depuis que le propriétaire des lieux est décédé en 2011, ils ont continué à vivre dans la maison du défunt. Selon le quinquagénaire, entrepreneur qui travaille à son propre compte, c’est en 2018 que les héritiers l’ont réclamé la maison pour la première fois. « La sœur du défunt s’est présentée et nous a informés que nous devrions quitter la maison dans les plus brefs délais », relate Roger. Et il n’est  pas resté les bras croisés lorsqu’il a eu la nouvelle. « Nous avons tout de suite entamé les démarches pour obtenir un nouveau toit pour y vivre, mais elles se sont avérées vaines », explique Roger. 

Échéance proche

L’année suivante, sois en 2019 le couple dit avoir été surpris de recevoir une mise en demeure de la propriétaire en question. « Nous avons reçu une mise en demeure au mois de septembre, pour nous faire savoir que nous devions quitter la maison », dit la dame. Sylvie, qui est femme au foyer, vit désormais un quotidien semé d’embûches tous les jours. « Nous avons un enfant âgé de 31 ans qui est épileptique. De ce fait, je ne peux travailler, car je dois m’occuper de lui. Mon compagnon est la seule source de revenus », ajoute la mère. « Nous devons à tout prix trouver une maison, raison pour laquelle nous lançons un appel pour obtenir un logement en location dans la tranche de Rs 4 500 à Rs 5 000 dans la région du centre », dit-elle. « Nous vivons ensemble depuis 36 ans, nous ne voulons pas nous retrouver à la rue, d’autant plus que l’échéance de la mise en demeure est très proche », dit Sylvie avant de conclure.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !