Xplik ou K

Appel à la générosité publique : atteinte d’une tumeur la petite Suhayma compte sur vous 

Elle lutte contre la maladie. Quand on est âgée de 13 ans, ce n’est guère facile. Certes, ses parents la soutiennent dans son combat, mais depuis quelque temps, ils sont confrontés à des difficultés financières. Ils comptent sur l’aide du public.

C’est à Highlands que nous avons rencontré Samirah et Shanawaz, les parents de Suhayma. La tristesse se lit dans leurs yeux. Même s’ils se montrent forts devant leur fille, ils sont de plus en plus accablés par le manque de fonds que requièrent les traitements de leur fille. C’est en septembre 2018 que la tumeur a été diagnostiquée à sa jambe gauche. Depuis la vie de la famille a basculé.

Suhayma devra être soignée à l’étranger, ses parents devront réunir une somme de Rs 600 000 pour leur benjamine qui a un frère âgé de 15 ans. Cette famille modeste est désemparée: comment trouver autant d’argent ? 

Le père de famille est chauffeur d’autobus et la mère est caissière. Suhayma fréquente le collège de Belle-Rose SSS. Elle est en Grade 8. Elle est considérée comme un bon enfant et une élève modèle. « Elle brille notamment dans le domaine sportif », confie son père en nous montrant fièrement les médailles et trophées que sa fille a remportés. « Elle est bonne en sprint et nous sommes aussi fiers de ses performances académiques. » L’adolescence rêve de devenir hôtesse de l’air. 

C’est lors d’une compétition sportive à l’école, le 31 août 2018, que Suhayma a chuté et a été grièvement blessée à la jambe gauche. Elle a dû subir une délicate intervention à la jambe et le médecin a dû lui placer une prothèse. Il a découvert un caillot de sang. Les analyses ont démontré qu’il s’agissait d’une tumeur. Pour ralentir la progression de la tumeur, les médecins ont prescrit une chimiothérapie. Le Board médical du ministère de tutelle a décidé d’envoyer la jeune fille à l’étranger. Cette dernière souffre en effet d’une « Tumour Left Thigh Problem »

Selon la mère, le ministère de la Santé a accordé Rs 500 000 qui serviront notamment à payer deux billets d’avion pour l’Inde. L’adolescente doit se rendre au Manipal Hospital de Bangalore. Elle devra y passer trois mois. « Le ministère nous a dit que c’est la somme maximum qu’il pouvait nous accorder. Suhayma devra subir d’autres tests et quatre séances de chimiothérapie, pour un montal total de USD 7 300 soit environ Rs 254 000. Les frais d’opération, eux, s’élèveront au total à Rs 1 million. 

Le couple dit avoir besoin de Rs 600 000. Ceux et celles qui veulent aider la famille, peut contacter Shanawaz sur le 5750 6396.