Faits Divers

Appel du DPP : Seewoosing Dayal reste en cellule policière

Seewoosing Dayal Seewoosing Dayal aux assises en 2016 pour le procès contre Gro Derek.

Le suspect Seewoosing Dayal devra patienter encore cinq mois. En détention depuis le 4 avril 2017 dans une affaire de drogue, Seewoosing Dayal devait être relâché sous caution automatiquement le 9 octobre 2018.

Cela conformément à une décision prononcée par le tribunal de Mahébourg.  Il a été arrêté dans le cadre d’une enquête policière sur l’importation, le 25 octobre 2016, de Rs 30 millions d’héroïnes. Toutefois, le Directeur des poursuites publiques (DPP) a saisi la Cour suprême pour contester la décision dudit tribunal.

Le lundi 14 janvier 2019, à l’appel de la motion du DPP devant les juges Gaitree Jugessur-Manna et Nicholas Oh San-Bellepeau, Me Rehnu Karuna Gowry-Bhurrut, Principal State Counsel a fait une déclaration.

L’avocate qui représente le DPP en cour, a soutenu avoir été informé que l’enquêteur principal dans l’affaire a demandé cinq mois additionnels pour boucler l’enquête de police concernant le suspect et que celui-ci s’est engagé à ce que le prévenu demeure en cellule policière en attendant. Me Rehnu Karuna Gowry-Bhurrut a ajouté que dans l’éventualité que l’enquête de police n’est pas complétée dans cinq mois, le suspect devra être remis en liberté sous caution.

Me Rama Valayden, avocat de Seewoosing Dayal a déclaré qu’en la circonstance, il n’a aucune objection à ce que son client reste en cellule policière durant les cinq prochains mois. Les juges ont ainsi annulé la décision du tribunal de Mahébourg et ont ordonné à ce que Seewoosing Dayal soit reconduit en cellule policière.

Pour rappel, le suspect avait obtenu l’immunité pour témoigner contre les membres du réseau de drogue du présumé parrain Rudolf Dereck Jean Jacques, alias Gro Derek. Étant le témoin vedette, il a obtenu une protection policière. Cela avant d’être arrêté le 4 avril 2017.