Live News

Appel d’offres pour le pompage de l’eau : des précisions exigées de la CWA sur un contrat de plus de Rs 150 M

Le 14 juin, la Central Water Authority (CWA) a publié des documents contenant les spécificités de l’appel d’offres pour le pompage de l’eau à partir de New Plaine-Lauzun jusqu’au réservoir d’Upper Monneron. La valeur du contrat est évaluée à plus de Rs 150 millions.

Deux jours plus tard, Serveng Ltd, une des compagnies qui a l’intention de répondre à l’exercice, s’en remet à l’Independent Review Panel (IRP).
Elle relève des clauses techniques qui pourraient lui porter préjudice. Car elles pourraient la mettre hors-concours d’entrée de jeu. Celles-ci sont détaillées dans le dossier soumis à l’IRP.

Le 23 juin, la CWA a répondu : « We wish to inform you that the challenge of the conditions of contract is not entertainable. Moreover the CWA maintains that all conditions of the contract remain the same ».

Le 13 juillet, les deux parties ont été entendues par l’IRP. Celui-ci constate qu’il s’agit d’un gros contrat et doit donc être traité en tant que tel.
En se basant sur la Regulation 48 de la Public Procurement Act, l’IRP conclut que Serveng Ltd avait le droit de protester. Car elle l’a fait dans les cinq jours suivant la publication de l’appel d’offres.

Elle a également le droit de contester des clauses du document de l’appel d’offres. La CWA ne peut donc pas juger que les protestations de la firme sont irrecevables.

L’IRP estime aussi que la CWA était « duty bound » de prendre en considération la plainte de Serveng Ltd.

L’IRP demande ainsi à la CWA de revoir certaines clauses du document qui devraient être, de son point de vue, plus claires et plus justes.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !