Live News

Apollo Bramwell : les craintes des employés persistent

L’arrivée d’un nouveau repreneur suscite l’inquiétude parmi les quelque 685 employés de l’hôpital Apollo Bramwell, notamment sur les aspects suivants : la sauvegarde de leur emploi, leur temps de service, les allocations et autres privilèges.

Licenciement

Les employés appréhendent de perdre leur emploi à l’issue d’un éventuel exercice de restructuration. Cet exercice, préconisé par l’un des soumissionnaires, vise, entre autres, à identifier le surplus d’employés ou encore les non performants. Le sou­missionnaire s’engagera par la suite, si cela s’avère nécessaire, dans un exercice de restructuration. « Nous avons la garantie de garder notre emploi pour six mois seulement. Qu’adviendra-t-il de ceux qui seront peut-être mis à la porte si ce soumissionnaire juge qu’il y a un surplus de personnel ou que certains ne sont pas performants ? » s’interrogent des employés. Ils réclament du gouvernement, par la même occasion, de garantir leur emploi pour au moins cinq ans.

Temps de service

Les employés s’interrogent aussi sur la sauvegarde de leur temps de service, aucune indication n’ayant transpiré jusqu’ici à ce sujet. « Est-ce que nous allons sauvegarder notre temps de service ? Si oui, combien d’années de service seront tenues en compte ? » se demandent-ils.

 Il nous revient que certains employés travaillaient dans l’une des filiales du groupe BAI avant qu’ils ne soient transférés à la clinique. Ce qui fait que leurs temps de service vont au-delà des huit années d’opération de l’hôpital Apollo Bramwell. D’où cette demande au gouvernement d’assurer que la totalité du temps de service des employés soit sauvegardée.

Conditions de travail

Les employés demandent au gouvernement que toutes les conditions de  travail (allocation, horaires de travail, etc.) soient maintenues. Ils ajoutent également qu’au moins 90 % des employés doivent être d’accord pour la signature d’un nouveau contrat de travail avec le nouveau repreneur, comme c’était le cas avec Omega Ark.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !