Magazine

Anton Williams : plus d’un tour dans ses cartes

Anton Williams Anton Williams, 22 ans, est illusionniste.

Abracadabra ! Et voilà l’illusionniste Anton Williams. Le Français, 22 ans et installé à Tamarin, depuis l’an dernier, est un talent à suivre. Il a émerveillé plus d’un avec ses prestations à travers l’île. Il pratique l’illusionnisme à plein temps. Il prépare d’autres numéros et il souhaite devenir magicien-élémentaliste.

Dans une vidéo sur YouTube, il présente ses tours aux Mauriciens dans les rues de Port-Louis. Il n’a besoin que d’un paquet pour manipuler le contenu et produire des effets magiques. Anton Williams, qui est né et a grandi en France, est l’aîné d’une fratrie de trois enfants. Si ses parents se sont installés à Maurice depuis cinq ans, ce n’est que l’an dernier qu’il les a rejoints. Enfant, il était toujours partant pour les spectacles de magies. Il en est ravi et captivé mais des questions le taraudent. « Je me demandais comment le magicien faisait et quels étaient les secrets de ses tours », confie-t-il. J’étais fasciné par tant de dextérité et surtout par le mystère.

Nuits blanches à la carte

Adolescent, il se documente, apprend les techniques et pratique différents tours. Il n’essaie pas de faire sortir un lapin ou des mouchoirs colorés d’un chapeau. Il s’intéresse plutôt à la magie des cartes. Il s’entraîne pendant des heures quotidiennement jusqu’à même passer des nuits blanches afin de se perfectionner. Parallèlement, Anton Williams s’intéresse à la science. Il décroche son baccalauréat et entame des études en physique et chimie. « La science m’a d’ailleurs aidé à comprendre certaines choses concernant la magie et l’illusion. »

Trois ans après, il se met à étudier la sociologie avant de bifurquer vers des cours de gestion en entreprise. Il abandonne à nouveau… En fait, il trouve sa voie dans la magie. Il présente ses numéros à ses amis et aux habitants de Lille, en France. Deux ans plus tard, il débarque à Maurice. Anton estime qu’il n’y a pas beaucoup de magiciens et d’illusionnistes chez nous. Ainsi, il livre des prestations aux quatre coins de l’île, qui émerveillent les Mauriciens. Il présente aussi ses numéros dans des restaurants, des pubs et des hôtels.
En décembre 2018, Anton Williams participe à une soirée spéciale au Hennessy Park Hotel à Ébène. « L’audience a apprécié ma prestation et cela m’a poussé à mieux faire », dit-il. Outre les cartes, il souhaite maintenant maîtriser des objets comme les pièces de monnaie.