Explik Ou Ka

Antoine, 74 ans, meurt avant son départ en croisière : sa famille réclame le remboursement des frais payés

croisière

Il avait tout prévu pour ce voyage de rêve et effectué le paiement. Mais le destin en a voulu autrement. Antoine Chennen, 74 ans, est décédé quelques semaines avant son départ en croisière. Si sa famille souhaite être remboursée, selon le responsable de l’agence, certains frais ne sont pas remboursables. 

Antoine Chennen, 74 ans, avait prévu de partir en croisière le 31 août 2019. Selon sa fille Rose, le septuagénaire avait contacté une agence de voyages de la capitale. Il avait effectué des paiements en trois occasions. Le 21 mai 2019, il avait versé Rs 11 000, puis Rs 28 500 le 30 mai et Rs 52 000 (24 juin). Au total, le vieil homme avait payé une somme de Rs 91 900 à l’agence.

Mais Antoine Chennen est décédé le 7 juillet 2019, soit à deux mois du départ de la croisière. Sa fille et sa veuve ont alors entrepris des démarches pour récupérer l’argent auprès de l’agence de voyages. Mais le responsable n’était disposé qu’à leur rembourser entre Rs 56 000 et Rs 60 000 des Rs 91 900 versées. Le directeur soutient que le prix du billet pour le voyage était de Rs 25 000. Cette somme n’est pas remboursable, car les frais du billet avaient déjà été réglés.

La veuve d’Antoine Chennen, âgée de 71 ans, s’est rendue à l’agence de voyages en pas moins de 12 occasions durant ces trois derniers mois. Selon sa fille Rose, à chaque fois, elle est retournée chez elle sans avoir pu trouver un accord avec l’agence en question. 

Rose a alors contacté la rédaction qui est alors intervenue auprès du directeur de cette compagnie.

Aucune Correspondance

Selon Rose, tout ce qu’avait obtenu son regretté père après le paiement des Rs 91 900, c’est un reçu. L’agence ne lui avait remis ni son document d’assurance de voyage ni même son visa. Elle ajoute que son père avait pourtant réglé les frais pour son assurance de voyage.

Rose avance que quand elle a pris contact avec la compagnie de croisière, celle-ci a été étonnée d’entendre son récit. Elle ajoute que la compagnie lui a révélé n’avoir jamais reçu de correspondance de la part de l’agence à Maurice quant au décès d’un passager. Selon le croisiériste, le bateau est parti en croisière avec la liste complète des passagers. 

Le directeur de l’agence à maurice : «Je n’ai pas été remboursé pour le prix du billet»

Le directeur de l’agence de voyages jette le blâme sur la compagnie à l’étranger. « Je ne travaille pas avec un distributeur mauricien, mais avec un distributeur français. J’ai l’habitude de réglér les frais des billets en avance. Après le décès du monsieur, sa famille est tombée d’accord pour un remboursement de Rs 56 000. Moi, je suis disposé à y ajouter Rs 4 000 », explique-t-il.  Avant de poursuivre : «  La cabine réservée pour le monsieur n’a pas été utilisée. Et je n’ai pas été remboursé non plus. Je leur ai envoyé l’acte de décès, mais jamais je n’ai obtenu de réponse. »

Le directeur affirme avoir aussi payé les frais d’hébergement et de transport. Aussi, il dit n’avoir pas trouvé un nouveau passager par la suite. 
Quid de l’assurance ? Le directeur affirme que « tout voyageur est assuré à quelques jours d’entreprendre le voyage, pas avant ». Il explique que
« l’assurance ne couvre le passager que durant la période du voyage ». 

C’est ce que confirme Me Arvin Halkoree. L’homme de loi explique qu’il est important, au moment de faire une réservation, de bien poser toutes ces questions afin de ne pas avoir de mauvaises surprises. « Dans ce cas, on apprend que sur les reçus, il est écrit que les paiements ne sont pas remboursables », dit-il. 

Est-ce toujours le cas  ? « Il n’y a pas de contrat clair et net entre les deux parties, il est donc difficile de prouver qui a tort. En sus, il y a plusieurs contractants dans cette affaire. Il y a un distributeur qui travaille avec d’autres compagnies ». 

En ce qui concerne l’assurance, Me Arvin Halkoree explique que même si Rose avait fait une demande directement à la compagnie d’assurance, elle n’aurait pas eu de réponse positive car l’assuré n’est couvert à partir de la date du départ uniquement et, dans ce cas, il est décédé bien avant le voyage ». 

Il est important, ajoute l’homme de loi, de bien se renseigner avant d’effectuer des paiements pour un voyage et de s’informer sur les règles de remboursement de la compagnie.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !