Xplik ou K

Anomalie du compteur ? : sa facture de CEB s’élève à Rs 26 471

check meter

Il y a deux semaines, Masila F. a reçu une lettre l’avertissant que sa connexion au réseau électrique sera supprimée. Elle pensait que la hausse de sa facture était causée par une anomalie du compteur.

Masila F., qui habite Morcellement Argy, explique qu’en avril 2017 sa facture du Central Electricity Board (CEB) affichait la somme de Rs 12 000. Le mois suivant, le montant a grimpé à Rs 26 471. Elle s’est rendue au bureau du CEB, situé à Bramsthan, pour rapporter cette anomalie. Un check-meter a été installé à son domicile pour vérifier s’il y avait bien un souci. Selon elle, un officier lui a indiqué que le surplus sur sa facture serait vite réglé si un problème est constaté dans le compteur.

Il y a deux semaines, elle a reçu une lettre l’informant que la fourniture électrique lui serait supprimée si elle ne réglait pas la facture au plus vite. La CEB lui a proposé de faire un dépôt de Rs  11  000 et de régler le reste en mensualités. « Ce n’est qu’au dernier moment que j’ai appris que je devrais régler cette facture mirobolante. Comment vais-je payer une telle somme en quelques jours ? Si j’avais su, j’aurais effectué des paiements mensuels, petit à petit », proteste Masila.

Aansa Beedacee, chargée de communication au CEB, explique qu’une équipe s’est rendue sur place pour des vérifications et déterminer les raisons de cette hausse considérable. « Entre le 1er septembre et le 10 octobre 2017, un check meter a été installé. Nous avons procédé à plusieurs études concernant ce problème. Selon le rapport technique, la consommation d’électricité de cette cliente était plus élevée que d’habitude. Nous avons considéré l’anomalie notée sur le compteur et plus de Rs  3  000 ont été retirées du montant de la facture », explique Aansa Beedacee.

Cette dernière fait ressortir que le dossier a été envoyé au Customer Service Centre de Bramsthan pour trouver une solution afin de ne pas pénaliser la cliente. « Nous trouverons des facilités de règlement pour la cliente », promet la responsable de communication qui a profité de l’occasion pour souligner que des cas pareils sont rarement enregistrés. « Quelques installations internes dans la maison des abonnés sont des facteurs à considérer. Souvent, nous constatons des installations électriques mal faites qui sont à l’origine d’une hausse de consommation électrique », soutient Aansa Beedacee.