Live News

«Anomalie» dans la liste de Cambridge - Nusayhah : «J’étais confiante d’être parmi les lauréates…»

Nusayhah

Nusayah Bibi Hingah ne figure pas sur la liste des lauréates de la cuvée de 2018. Elle attend avec impatience la décision de Cambridge pour savoir si elle le sera ou pas.

«Jem’attendais à entendre mon nom, mais tel n’a pas été le cas. J’étais confiante d’être parmi les lauréates, je l’ai raté de près… », nous confie Nusayhah Bibi Hingah, du Queen Elizabeth College (QEC).  Révélée par notre confrère de Le Dimanche/L’Hebdo, du dimanche 10 février, la jeune fille souligne que cela a été un choc pour elle. « J’ai travaillé très dur pour figurer parmi les lauréates. Après avoir obtenu d’excellents résultats au School Certificate (SC), j’ai bossé jusqu’à fort tard, écouté les conseils de mes profs afin d’atteindre mon objectif, mais tel n’a pas été le cas… »

Après la déception vient l’incompréhension. En effet, dans la liste du « Scholarship Rank Orders : Mauritius Science Side Girls Scholarship, » elle figure à la 10e place. Nusayhah Bibi Hingah est étonnée en découvrant que sur la liste du « Mauritius Top 500 Scholarship », elle est à la 36e place, devançant par la même occasion la lauréate Rabiah Ibrahim Bahemia qui est à la 37e place.

Sans perdre de temps, Nusayhah Bibi Hingah entame les démarches. C’est ainsi que depuis lundi, elle enchaîne les rencontres avec la directrice du Mauritius Examinations Syndicate (MES), les responsables au niveau du ministère de l’Éducation et le recteur du QEC.
Brenda Thanacoody-Soborun, du MES nous explique que la liste des lauréats se fait en toute transparence. Comme chaque année, la désignation des bourses est faite à partir du « Scholarship Rank Orders ». Elle affirme : «Depuis le week-end, nous avons référé l’affaire à Cambridge, l’instance qui valide la liste des lauréats. Nous sommes en contact permanent et attendons une réponse dans les plus brefs délais. »

Nusayhah Bibi Hingah est issue d’une famille de quatre enfants. Ses parents sont planteurs et marchands de légumes à la foire de Curepipe les mercredis et samedis.

Nusayhah dit vivre dans l’angoisse depuis que toute cette affaire a éclaté. L’habitante de Wooton, Curepipe soutient avoir de très bonnes relations avec son amie Rabiah Ibrahim Bahemia qui est lauréate. « Nous sommes dans la même classe depuis la Form I, sauf pour les Form IV et V à cause du choix de matières, puis avons continué ensemble. Nous sommes de très bonnes amies. J’attends avec impatience la réponse de Cambridge. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more