People

Annabelle Ah-Chong : «Que Maurice soit connue comme une destination de mode» 

Une des créations de la collection « Ivory & Gold ».

Le textile et la bijouterie composent l’univers artistique d’Annabelle Ah-Chong. Elle est âgée de 28 ans et exerce comme styliste en freelance. Annabelle Ah-Chong et Fabien Fauzou ont présenté leur toute première collection « Ivory & Gold» dans la soirée du vendredi 16 août au Hennessy Park Hotel à Ébène. Elle souhaite que l’île Maurice soit connue comme une destination de mode. 

Annabelle Ah-Chong confectionne également des bijoux.
Annabelle Ah-Chong confectionne également des bijoux.

13 créations au style néoromantisme ont été présentées dans la collection «Ivory & Gold ». Pour la première fois, Annabelle Ah-Chong et Fabien Fauzou se sont unis pour travailler sur cette collection. Les pièces sont en vente. Les intéressés peuvent contacter les jeunes stylistes. Annabelle Ah-Chong indique qu’ils se sont inspirés des femmes de leur vie, notamment maman, sœur, cousine ou amie. « Comment on aurait habillé ces femmes qui ont surtout marqué notre enfance. « Ivory & gold » découle de cette idée. Nous avons ainsi crée des robes de mariée et des robes de soirée. La collection joue sur les nuances telles que le blanc nacré, le cuivre, le doré, le sable chaud ou encore l’ivoire » dit cette habitante de Baie-du-Tombeau. 

Le vendredi 16 août était un jour empreint d’émotions pour Annabelle Ah-Chong. Elle courrait dans tous les sens et le lieu grouillait de monde. «J’étais émue et en même temps excitée. Une fois que les filles ont commencé à défiler, nous avons pris le temps de nous arrêter et de contempler le spectacle. Nous sommes satisfaits de notre travail» relate notre interlocutrice. La jeune femme ajoute qu’elle a fait la connaissance de Fabien Fauzou lors de son précédent emploi dans l’industrie du textile. Ils se sont noués d’amitié et ont échangé quelques idées. « Ivory & Gold » a ainsi pris naissance. Les créateurs ont commencé à travailler sur leur concept en avril. Trois semaines avant le spectacle, ils s’y sont consacrés à plein temps. 

Annabelle Ah-Chong exerce en freelance. Elle confie qu’elle savait ce qu’elle voulait faire comme choix de carrière depuis qu’elle était petite. « Je visitais souvent une tante qui est couturière. Elle avait confectionné la robe de mariée de ma maman. Je me suis intéressée à la mode, je collectionnais des matériaux et je lisais les magazines de mode», se souvient-elle. Après son cycle secondaire, ses parents veulent qu’elle se rende en Australie pour ses études supérieures, car sa sœur aînée y est déjà. Mais, Annabelle rêve de Paris, la capitale de la mode. Elle réussit à convaincre ses parents et met le cap en France. Elle intègre LISAA dans le 6e arrondissement. 

La première année est dédiée aux arts appliqués. Puis, elle se spécialise dans la mode et le textile. Elle a également l’opportunité de suivre des stages dans des agences de style et des forums de tendance, entre autres. « C’était de belles années à Paris. J’ai eu l’occasion de me redécouvrir », dit-elle. À l’issue de quatre ans d’études, Annabelle retourne à Maurice. Elle se trouve facilement un emploi. 

Fauzou et Anabelle Ah-Chong ont présenté leur première collection le 16 août.
Fauzou et Anabelle Ah-Chong ont présenté leur première collection le 16 août.

Après cinq ans dans l’industrie du textile, elle devient styliste en freelance. Elle est sollicitée pour travailler dans des événements culturels. Tout récemment, Annabelle Ah-Chong a travaillé sous Florence Draschler pour la confection de costumes pour les danseurs dans le cadre de la cérémonie d’ouverture et de clôture de la 10e édition des Jeux des îles de l’océan Indien. 

Elle s’intéresse également à la méditation, du Reiki et à la lithothérapie. Elle partage ainsi l’énergie des pierres à son entourage. Elle confectionne d’ailleurs des bijoux à partir de pierres semi-précieuses et de cristaux. Ses créations sont à découvrir sur son compte Instagram : Suislelapinblanc. 

Annabelle Ah-Chong aime sortir et assister les évènements culturels. Elle prend le temps de découvrir et d’apprécier les œuvres artistiques d'autres artistes. « J’ai plusieurs projets mais je vais les annoncer en temps et lieu. Il nous faut continuer à encourager les créations. Comme Fabien Fauzou le dit souvent, Maurice s’est déjà établie comme une destination touristique. Maintenant, elle peut se présenter comme une destination de mode » conclut-elle.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !