People

Anita Bacha : ma vie en images

Anita Bacha

Ink est née de la passion pour la poésie et de la veille technologique d’Anita Bacha. Celle-ci signe ainsi son quatrième livre. Sa plume frôle la sensualité. Ancienne magistrate et mère de quatre enfants, Anita Bacha est très connectée. Elle s’inspire de la réalité pour écrire ses fictions. Elle prépare la sortie, le 29 mars, d’un livre dédié aux adolescents.

anita

Anita est entourée de son époux Anil Bacha et de son fils Ruben. Elle était élevée au rang de Commander of the Order of the Star and Key of the Indian Ocean (CSK), le 12 mars 2008, pour services rendus à la communauté. La médaille lui est remise par sir Anerood Jugnauth, alors président de la République de Maurice.

« Cette médaille reconnait le travail que j’ai abattu pendant 21 années. En tant que présidente du National Adoption Council, j’ai aidé à lutter contre le trafic d’enfants. Nous avons mis en place un système, afin d’arrêter les abus, surtout lorsqu’il s’agit de l’adoption des enfants. Personne ne vous aime quand vous essayez de mettre de l’ordre. Notre travail n’était pas de décourager les mères ou les parents à faire adopter leur progéniture par des étrangers, mais de nous assurer que toutes les procédures étaient respectées tant au niveau légal que moral », explique cette habitante de Floréal.

anita

Anita Bacha se tient aux côtés de la princesse Firyal de Jordanie. Cette dernière est également Goodwill Ambassador de l’Unesco. Elles assistent au Congress on Family Law & Rights of Children & Youth à San Francisco aux États-Unis. « Là-bas, j’ai vu des femmes très belles et maquillées qui fouillaient dans les poubelles pour se trouver à manger. La pauvreté dans les pays développés, comme le disait la princesse, fait peur », raconte-t-elle.

anita

De 1989 à 1993, elle a travaillé sur la Convention de La Haye portant sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale. Anita Bacha est parmi ceux qui ont contribué à instaurer une coopération entre les pays.

« J’aime les enfants », dit-elle. Le gouvernement mauricien d’alors lui donne également l’autorisation d’apposer sa signature sur l’acte final en tant que déléguée de Maurice. Cela se passe à la Conférence de La Haye sur le droit international privé sous le regard du Secrétaire général de la Conférence de La Haye.

« J’étais contente et fière de ce que nous avions accompli. Je ne ratais jamais une occasion de parler de Maurice et de sa culture à nos collègues étrangers », dit-elle. Elle a exercé comme avocate de la défense avant de devenir magistrate. Elle a eu l’occasion de rencontrer Hilary Clinton, qui était la Première dame des États-Unis.

anita

Elle tient son petit-fils dans ses bras en Norvège. Yogen, le fils aîné d’Anita et d’Anil Bacha, est marié à Hilda, une Norvégienne. Ils ont trois enfants et résident actuellement en Malaisie.

anita

The Maker of Miracles est publié en 2006 par Dorrance Publishing de la Pennsylvanie aux États-Unis. My Journey With God est le deuxième livre. Elle y raconte sa foi et ses rencontres avec Sai Baba. « J’ai appris que j’avais le cancer du sein en 2004. Je n’ai pas accepté ce qui m’arrivait. J’ai lutté et j’ai suivi des traitements en Angleterre. L’équipe médicale a pu enlever la tumeur. Sai Baba disait See beauty in all things, see God in all beings. Cela a changé ma façon de voir la vie », dit-elle.

Elle lance son recueil de poèmes en 2015. Celui-ci est intitulé Soul Poetry. En 2017, elle assiste au Jaipur Literature Festival en Inde pour la première fois. Elle fait la connaissance d’une Indienne de 26 ans installée au Canada. Sa poésie érotique motive Anita Bacha à écrire Ink. Le titre symbolise l’encre, donc l’art de l’écriture. Ink est teinté de sensualité et parle surtout des relations amoureuses qui ont tendance à être éphémères avec la connectivité et les réseaux sociaux.

L’auteure indique qu’elle a écrit ce livre pour la génération millénale. Elle lancera, le 29 mars, en Angleterre, un autre livre, cette fois dédié aux adolescents de 12 à 15 ans. Il est intitulé The Princess and The Crow.

anita

Anita et Anil Bacha ont quatre fils : Yogen, Ruben, Toshlen et Krsna. Ils sont tous experts-comptables. Ruben est directeur de Ruben Racing Ltd, alors que Toshlen est directeur de l’hôtel Hibiscus. Anita explique qu’elle a toujours été présente pour ses enfants. « Je leur consacre toujours mon temps libre. Je les ai soutenus dans leurs études et leur vie. Nous avons nagé, pratiqué le karaté et avons dansé ensemble. Aujourd’hui, ils me soutiennent et m’encouragent à écrire. Avant que Krsna ne parte pour ses études, il m’a expliqué comment utiliser un ordinateur. C’est là que je me suis mise à écrire mon premier livre », relate-t-elle.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more