Live News

Angelina Kali : une reine de beauté anglaise sous les tropiques

Angelina Kali

Mannequin international, photographe professionnel, consultante en mode et fashion blogger, la Miss England Supranational 2016, Angelina Kali, parcourt le monde. Elle a fait escale à Maurice pour une semaine de vacances. Rencontre.

Prestance, élégance

et charisme résument à la perfection l’image projetée par Angelina Kali. Vêtue d’une robe de designer de Dubaï, c’est en toute simplicité pourtant qu’elle s’adresse à son entourage.

Elle a posé ses valises à l’hôtel Royal Palm le dimanche 1er juillet en compagnie de François Daure, président de la « promotion internationale de développement euro-méditerranéen et transfrontalier » du Conseil de développement - Métropole de Nice Côte d’Azur.

À 27 ans, Angelina Kali n’est plus à présenter à Londres. Elle a cumulé les sacres, a fait la une de magazines internationaux tels Vogue ou Tiffany's Fashion Week et s’affiche dans les plus grands événements. Miss Motors F1 United Kingdom 2016, Miss England Supranational 2016, Miss Monaco GP 2017 et Miss Monaco TV 2018 sont autant de titres à son actif.

Angelina Kali est un mannequin prisé en Europe.
Angelina Kali est un mannequin prisé en Europe.

Artiste dans l’âme, elle s’est toujours orientée vers tout ce qui touchait à la créativité. Pianiste accomplie, son amour pour la musique l’a d’ailleurs poussée à faire de la danse à l’âge de 12 ans. Angelina rejoint alors un groupe de danse et développe son goût pour la scène.

Elle se passionne en parallèle pour la photographie, un amour qu’elle tient de son grand-père, qui était photographe. « La photographie et la mode sont de famille chez nous. Plus jeune, le mannequinat ne m’intéressait pas, bien que mes sœurs en faisaient. Mon grand-père nous habituait à poser devant la caméra », confie Angelina. Telle une évidence, après l’école, elle s’oriente vers un diplôme en photographie et travaille à mi-temps en tant que photographe professionnel. « Cela m’a permis de mieux comprendre ce qu’un photographe attend de moi. Je suis très à l’aise devant et derrière la caméra. »

À l’époque, la jeune femme ne s’intéressait nullement à la mode. C’est par hasard qu’elle se fait inscrire à un concours de beauté par un ami. « J’avais 16 ans, j’étais très timide et ne m’imaginais pas participer à ce type de concours. »

Son sacre à cette compétition fut le premier d’une longue série. Elle déménage à Londres, où elle poursuit une carrière dans le mannequinat. « Ce métier m’a ouvert des portes. J’ai pu allier ma passion pour la mode et l’écriture en devenant fashion blogueuse, puis ambassadrice de marques. Aujourd’hui, je suis même payée pour voyager vers des destinations exotiques telles que Maurice », indique-t-elle.

Le mannequin international a foulé les catwalks de Fashion Weeks et des événements les plus huppés à travers l’Europe : le Festival de Cannes, le Grand Prix de Monaco, l’enclos des propriétaires de chevaux au Royal Ascot, l’événement de bienfaisance parrainé par McLaren, entre autres.

« J’ai la chance de défiler pour de grands designers internationaux, pour la London Fashion Week, la Fashion Week de Paris, l’Asian Fashion Event de Dubaï, Monte-Carlo, etc. Ces expériences m’ont permis de développer un réseau de contacts incroyable au sein de l’industrie de la mode. »

C’est d’ailleurs à travers la designer mauricienne Shaleena Nowbut, établie en Angleterre, qu’elle découvre Maurice. « J’ai eu la chance de défiler pour elle lors de la Fashion Week de Londres. »

Ne souhaitant pas dormir sur ses lauriers, elle a déjà pensé à se diversifier. « C’est une industrie qui évolue vite. Il est important de pouvoir constamment se réinventer, si ce n’est pas se recycler », indique-t-elle. Elle travaille également comme styliste de mode et éditorialiste. Elle est rédactrice et ambassadrice du magazine Kouture à Londres. Elle suit aussi des cours de maquillage et de coiffure et boucle son diplôme afin de devenir maquilleuse professionnelle.

Sa semaine de vacances à Maurice sera l’occasion pour elle de découvrir la pluralité de Maurice. Elle a aussi eu l’occasion de rencontrer des représentants de l’Economic Development Board, afin de discuter les moyens de promouvoir le cinéma et la mode de luxe à Maurice.

La reine de beauté est invitée dans les événements huppés tels que le Festival de Cannes ou encore le Royal Ascot.
La reine de beauté est invitée dans les événements huppés tels que le Festival de Cannes ou encore le Royal Ascot.
Fashion blogueuse, elle défile pour de grands créateurs et elle est ambassadrice de marques.
Fashion blogueuse, elle défile pour de grands créateurs et elle est ambassadrice de marques.