Live News

Analyses : Maurice touchée par le pessimisme mondial, selon la PwC

Le monde des affaires affiche grise mine pour 2020. Une étude de la firme PricewaterhouseCoopers auprès de 1 600 dirigeants d’entreprises dans 83 pays, incluant Maurice, esquisse les tendances pour la présente année.

L’étude effectuée au mois de septembre et d’octobre 2019 a été rendue publique lors du Forum économique mondiale de Davos la semaine écoulée. Que 27 patrons d’entreprises sur 100 sont confiants dans une croissance de leurs chiffres d’affaires en 2020 contre 42%. Qui plus est, 53% de ces décideurs, venant des quatre coins du monde, s’attendent à un ralentissement de la croissance économique. L’incertitude pour la croissance économique figure dans le Top 3 des menaces, où l’on retrouve également l’excès de réglementations et des guerres commerciales.

Et Maurice - petit État insulaire, importateur net de nourriture, de produits pétroliers et d’équipements – et économie ouverte sur le reste du monde (exportations, tourisme et services financiers) ne serait pas à l’abri. Déjà, en 2019, la croissance a été révisée à la baisse à 3,6%. Même si la Banque mondiale mise sur une expansion économique de 3,9% en 2020, PwC Maurice est moins optimiste, citant l’Afrique, les types d’investissements et la politique sociale prônée par le gouvernement.

« Ce pessimisme a aussi atteint l’Afrique, avec seulement 18% des dirigeants ayant confiance en la croissance de leur entreprise en 2020. Avec une économie ouverte et dépendante de l’activité mondiale, Maurice sera également touché par ce phénomène. La croissance de notre économie locale a été dopée ces deux dernières années par l’investissement public et la consommation, » affirme Anthony Leung Shing, Country Senior Partner de PwC Maurice, dans un communiqué en date du lundi 27 janvier.

Et d’ajouter : « La politique d’intervention sociale du gouvernement (dont la pension de vieillesse et le salaire minimal) impacte sur l’efficacité des entreprises et la confiance des dirigeants. De manière générale, je dirais que 2020 sera difficile et les dirigeants devront intégrer dans leur stratégie d’entreprises ces enjeux : économique, politique et social. »

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP