People

Anael Bussac : «Il faut juste y croire et se donner les moyens d’y parvenir»

Crédit photos : Kathleen Minerve, Joel Raffaut, Chetan Singh et Gilles Gambard

Anael Bussac, 26 ans, fait du mannequinat depuis l’âge de 7 ans. Elle est mannequin en freelance et s’est forgée une réputation dans le domaine.

Pour ses débuts en 2012, elle participe au concours Miss Mauritius et se retrouve parmi les cinq finalistes. Depuis, le monde de la mode s’est ouvert à elle, lui offrant de multiples possibilités.

« J’ai eu la chance de côtoyer et de travailler avec de talentueux acteurs de cet univers, des make-up artists, des stylistes, photographes et designers locaux et internationaux », confie-t-elle.

Ce qu’elle affectionne le plus, ce sont les rencontres lors des défilés et des séances photo. Chaque occasion est une nouvelle expérience à saisir et laisse de beaux souvenirs. « J’apporte toujours la bonne humeur et un peu de folie en coulisses. »

Elle travaille depuis plusieurs années dans le secteur de l’assurance et sa passion l’a aidée sur le plan professionnel.

En décembre 2018, elle a été sacrée meilleure mannequin féminine au Backstage Awards, ce qui a été une satisfaction et une victoire personnelles. « J’ai pris conscience que mon travail est reconnu et apprécié par ce milieu. Mon message aux jeunes que l’univers de la mode passionne, c’est de toujours rester elles-mêmes et de ne pas se décourager. Avec de la détermination, elles pourront accomplir de belles choses. Il faut juste y croire et se donner les moyens d’y parvenir. »

Anael Bussac

Anael Bussac

Anael Bussac

Anael Bussac

Anael Bussac

Anael Bussac

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor