Actualités

Amputé de la jambe gauche : sa réclamation de Rs 20 M de dommages rejetée

Yves Thierry Jacques, un ancien employé de la compagnie Jokoo Steel Company Ltd, a été débouté, le vendredi 9 novembre 2018, en Cour suprême, à l’issu d’un procès intenté contre son ex-employeur. 

L’ex-employé, avait logé une plainte en réclamation de Rs 20 millions de dommages, conjointement à Jokoo Steel Company Ltd, Jayprakash Jokoo, (le directeur général de l’entreprise) et la compagnie Fafa Enterprise Ltd. Grièvement blessé le 21 août 2006, il a dû être amputé de la jambe gauche, à hauteur de genou. Yves Thierry Jacques tenait son employeur pour responsable de cet accident.

Dans sa version, Yves Thierry Jacques, a affirmé que le jour fatidique, son ancien patron Jayprakash Jokoo l’a conduit dans un dépôt de vieille ferraille appartenant à la compagnie Fafa Enterprise Ltd. L’ex-employé a déclaré avoir reçu comme directive de démonter une machine,  sans mode d’emploi,  et  sur laquelle il n’a pas eu de formation adéquate.  Il a grimpé sur un tonneau et a commencé à donner des coups de marteau. Durant cette opération le bras de la machine a soudainement cédé et a écrasé sa jambe gauche.

La compagnie et son directeur général, ont pour leur part nié les allégations de l’ex-employé et ont soutenu que l’accident s’est produit uniquement par la faute d’Yves Thierry Jacques. Les défendeurs ont déclaré qu’il n’y avait ce jour-là, aucun travail à confier à l’ex-employé. Il fut alors conduit sur un site de la compagnie Fafa Enterprise Ltd.  Cette dernière a indiqué avoir expliqué à Yves Thierry Jacques que le bras d’excavation de la machine avait déjà été coupé à différents endroits. 

L’ex-employé, a été aussi averti que le travail était à risque et qu’il devait se tenir à l'écart du bras de la machine et de ne pas grimper  là-dessus. Cependant, la compagnie affirme qu’il n'a prêté aucune attention à cet avertissement et est monté sur le bras de la machine et s’est ainsi blessé. La juge Nirmala Devat a tranché en faveur de la version de l’employeur.