Live News

Amendements à l’«IBA Act» : «Un dernier clou planté dans le cercueil de la démocratie», dit Rajen Narsinghen

« Que tous les partis de l’opposition et d’autres dirigeants de partis de gauche s’unissent pour sauver la population et mettre un ‘stop’ à ce projet de loi visant à modifier l’Independent Broadcasting Authority (IBA) Act. Cette démarche du gouvernement représente un dernier clou planté dans le cercueil de Human Rights, voire la démocratie.  

C’est ce qu’a déclaré Rajen Narsinghen, en ce jeudi 25 novembre. Le chargé de cours en droit à l'Université de Maurice intervenait lors de la conférence de presse de l’ONG Smart Citizen et de la Plateforme Citoyenne, qui s’est tenue cet après-midi au Centre social Marie Reine de la Paix, à Port-Louis. Conférence de presse qui était axée sur les amendements que le gouvernement compte apporter à l’IBA Act.  

« Ce n’est pas le moment de venir avec une loi. Fer dominer ek rass ou drwa a la parole », a déclaré Rajen Narsinghen. Il a, dans la foulée, demandé aux parlementaires qui ont travaillé à la radio, à savoir Sandra Mayotte, Subhasnee Luchmun-Roy, Gilbert Bablee et Kavi Doolub d’agir. « Sa ban dimoun la bizin al siplie le Premie minis », suggère-t-il.  

« Nous sommes carrément dans l’autocratie », constate Rajen Narsinghen.  

Soulignons que l’IBA (Amendment) Bill a été présenté en première lecture par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au parlement mardi 23 novembre. Les amendements visent à permettre à l’Independent Broadcasting Authority de bénéficier d’un arsenal légal renforcé pour sanctionner les radios privées.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !