Live News

Amendements à l'IBA Act : «Il ne faut pas banaliser le rôle du juge en chambre», dit Maneesh Gobin

« Il est vrai qu’il y a toute une genèse derrière la loi régissant l’Independent Broadcasting Authority (IBA) qui a été mise en œuvre en l’an 2000. Mais les modifications à cette loi ont pour objectif de combler ses lacunes. Ce afin que les directives données par l’IBA soient respectées par les titulaires des licences de radiodiffusion ». Un point développé par l’Attorney General, Maneesh Gobin, lors de son intervention par téléphone lors de l’émission « Amendements à l’IBA Act – La Grande Controverse », ce lundi 29 novembre. Un débat avec plusieurs invités, organisé conjointement par les radios privées Radio Plus et Top Fm, et animé par les journalistes Nawaz Noorbux et Murvind Beetun. 

Et le ministre de la Justice de se féliciter qu’un juge en chambre soit impliqué par rapport à l’exigence de la divulgation des sources d’informations comme exigée par l’IBA aux radios privées. Cependant, Maneesh Gobin ajoute qu’il ne faut pas banaliser le rôle de ce juge. Ce, tout en assurant que celui-ci n’émettra aucun ordre sur une simple demande de l’IBA. Pour le ministre, l’aspect qui doit être pris en considération est le contrôle judiciaire. 
Interrogé sur le timing du débat de ce projet de loi alors que le pays est à genoux en raison de la Covid-19, l'Attorney General a soutenu que ce projet de loi était à l’agenda du gouvernement, bien avant l’an dernier. 

Soulignons que l’« IBA (Amendment) Bill » a été présenté en première lecture par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au Parlement le mardi 23 novembre. Les amendements visent à permettre à l’Independent Broadcasting Authority de bénéficier d’un arsenal légal renforcé pour sanctionner les radios privées.

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !