Live News

Amendements à l'IBA Act : «Cette loi est dangereuse pour la démocratie», prévient Lindsay Rivière, ancien rédacteur en chef

Des éléments dont fait provision l'« IBA (Amendment) Bill », tels que les pouvoirs de l’Independent Review Panel et la divulgation des sources d’informations, seront comme une épée de Damoclès en continu au-dessus des radios privées. Car leurs libertés seront surveillées. Telle est l'opinion de l’ancien rédacteur en chef Lindsay Rivière. Il est intervenu par téléphone lors de l’émission « Amendements à l’IBA Act – La Grande Controverse », ce lundi 29 novembre. Un débat avec plusieurs invités, organisé conjointement par les radios privées Radio Plus et Top Fm, et animé par les journalistes Nawaz Noorbux et Murvind Beetun. Lors de son intervention, Lindsay Rivière a aussi procédé à une mise en contexte de la loi qui a instauré l’Independent Broadcasting Authority (IBA), mise en oeuvre en l’an 2000. Pour lui, ce projet de loi avec certificat d’urgence pour être débattu au Parlement est « dangereux pour la démocratie », vient 'Out of the Blue' (de nulle part) et devrait être la dernière des priorités du gouvernement. Surtout en ces temps de pandémie qui mettent notre économie à genoux. 

De ce fait, il lance un appel aux parlementaires à ne pas voter l’amendement de cette loi qui, selon lui va permettre que l’IBA aille à la dérive. « Si cette loi dangereuse est votée, les choses s’annoncent avec pas beaucoup de bien pour la démocratie et la liberté d’expression », a-t-il résumé. 

Soulignons que l’IBA (Amendment) Bill a été présenté en première lecture par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, au parlement le mardi 23 novembre. Les amendements visent à permettre à l’Independent Broadcasting Authority de bénéficier d’un arsenal légal renforcé pour sanctionner les radios privées.

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !