Actualités

Aménagement urbain : un schéma directeur pour Curepipe

La vie dans la Ville Lumière sera réorganisée.

Un terminal moderne va de pair avec une ville moderne. Cette réflexion s’applique à Curepipe qui s’apprête à accueillir le Metro Express. 

Curepipe serait une ville qui n’évolue pas. Il se composerait de beaucoup de vieux bâtiments, d’infrastructures coloniales et d’installations provisoires, au lieu d’aménagements structurés. C’est le cas dans certaines zones de Curepipe. Selon les élus, il faut revoir la ville dans son ensemble. Un « Curepipe Master Plan » est en gestation pour l’aménagement urbain de la Ville Lumière. 

C’est Steven Obeegadoo, ministre du Logement et des Terres, et Kenny Dhunnoo, Deputy Chief Whip de la majorité gouvernementale, qui viennent de l’avant avec l’idée. Ce « Curepipe Master Plan » a été proposé lors des discussions au ministère de l’Infrastructure nationale, sur la construction de l’Urban terminal de Curepipe. Les deux avenues explorées sont : la refonte de Curepipe autour du métro ou l’intégration de celui-ci dans la refonte de Curepipe. Ces développements doivent prendre place à mesure que le métro fera son entrée dans la Ville Lumière, soit durant les deux prochaines années. 

Un plan d’ensemble

Il s’agit de réorganiser la vie dans la ville. Kenny Dhunnoo explique que l’objectif est de venir avec un plan d’ensemble pour Curepipe. Il faut qu’avec l’arrivée du métro, l’organisation des activités commerciales soit revue. Cela implique le fonctionnement du marché, des marchands ambulants, placés derrière la gare Jan-Palach Sud, les espaces de parkings, les taxis, les aires de repos en prenant en compte le jardin de la mairie et l’aspect écologique. En même temps, il faudra voir l’aspect sécurité avec des nouvelles normes pour les drains et les routes qui serpentent le centre-ville. 

Curepipe sera, aussi appelée à devenir un centre d’attraction touristique avec la rénovation de l’Hôtel de ville et le Trou-aux-Cerfs. Le site de l’ancien volcan peut être rentabilisé, estime Kenny Dhunnoo. Il explique que des excursions cadrant avec l’éco-tourisme peuvent être organisées dans le cratère. 

D’ailleurs, la mairie est partie prenante de ce projet. Hans Marguerite, maire de Curepipe, affirme ne pas détenir les détails du plan, mais dit que la mairie se tient prête à appliquer les mesures évoquées dans le « Curepipe Master Plan ». D’ailleurs, les travaux ont démarré à la gare Jan-Palach Nord pour la construction de la station de Curepipe. Celle-ci sera surélevée, soit, du même type que la station de Rose Hill.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !