People

Amada Cochowonth : quand les huiles essentielles soulagent…

Amada Selon Amada, les Mauriciens dépensent beaucoup en produits pharmaceutiques.

Combattre la douleur, les maladies et le stress… Autant de bienfaits que procurent les huiles essentielles qu’Amada Cochowonth produit avec soin. Depuis deux ans, son entreprise, Eden Bliss, a réussi à conquérir le marché local. Désormais, son objectif est de cibler les pays de la région.

Cela fait deux ans qu’Eden Bliss Ltd (EBL), situé à Baramia, Rose-Belle, a vu le jour en tant que producteur et distributeur d’huiles essentielles et parfums naturels.

La compagnie mélange également les huiles essentielles pour créer des arômes afin de soulager les douleurs, le diabète, l’alopécie, le psoriasis, l’eczéma, l’obésité, l’acidité, l’asthme et les allergies, entre autres. « Mes produits sont faciles à utiliser et aident à éliminer les tensions. Ces produits nous permettent de vivre une vie moins stressante », souligne notre interlocutrice.

« EBL fabrique aussi des parfums d'huiles essentielles naturelles mélangées pour améliorer la concentration et pour distribuer des ondes positives », explique Amada, domiciliée à Grand Bel Air, Mahébourg.

Elle a eu l’idée de se lancer dans cette activité après avoir assisté à une foire à l'étranger et effectué des recherches intensives sur le sujet. Amada dit avoir constaté que les Mauriciens dépensent beaucoup en produits pharmaceutiques, parfums et arômes synthétiques. « Certains de ces produits ont des effets secondaires et peuvent nuire à notre santé », dit-elle.

« J'ai exploré le potentiel de l'huile essentielle pure dans le cadre d'un répertoire de l'Antiquité dans les pays d'Asie et du Golfe. La connaissance et la recherche sur la science coranique et prophétique ont contribué à soulager les souffrances des personnes », explique la jeune femme.

Inspiré par les anciens alchimistes, Jabir ibn Hayyan (Iraq), Ibn Sina (Iran), Ibn khaldun (Afrique du Nord) et le travail monumental sur les médicaments par Ibn ul Qayyim al Jawziyya (Syrie) entre autres, elle a réuni tous ces ingrédients et les a transformés en quelque chose de puissant, précieux et raffiné.

Aujourd’hui, les affaires se portent bien. « J'ai de plus en plus de clients grâce à la publicité, aux cartes de visite, aux dépliants, aux bannières et aux réseaux sociaux », fait ressortir l’entrepreneure. Cette dernière bénéficie également du soutien de la SMEDA et des facilités offertes par le gouvernement aux PME pour le développement de son entreprise.

Elle a plusieurs projets pour le futur. « J'aimerais continuer à éduquer la population quant à l'utilisation des huiles essentielles pures pour leur bien-être psychologique et physique », dit-elle. Elle compte exposer ses produits dans les grandes surfaces à travers Maurice. « Et pourquoi pas vendre mes produits dans les pays de la région ?», lance-t-elle.


Profil d'une mère entrepreuneure

Amada Cochowonth, 30 ans, est mariée et mère de deux filles, Aasiyah et Aleena. Ses passe-temps sont la natation, l’astronomie, les sorties dans la nature, les voyages. Elle assiste souvent à des séminaires à l’étranger et à des ateliers sur l’aromathérapie afin d'être au courant des dernières tendances. Elle pratique également la méditation. « Si j’ai pu réussir dans mon business, c’est grâce au soutien inconditionnel de mes parents », soutient Amada.

Elle avance que sa réussite est aussi dédiée à son équipe pour ses efforts. En tant que femme, elle trouve que beaucoup de femmes ont tendance à tout faire pour leurs proches au détriment de leur bien-être. « En tant que maman et entrepreneure, je veille à bien gérer mon temps », soutient-elle. À la maison, elle dit oublier le travail pour se concentrer uniquement sur sa famille. Le partage des tâches, dit-elle, est également essentiel.