Live News

Alvin Jeeawock, Senior Manager de Swan Capital Solutions : «Si l’on n’investit pas, on s’appauvrit»

Après le lancement de Swan Capital Solutions à la mi-avril, Swan va proposer à ses clients un Dollar Liquidity Fund. Alvin Jeeawock nous en dit plus, tout en commentant l’actualité mondiale.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine dure depuis maintenant plus de deux mois. Quel regard portez-vous sur l’impact économique de ce conflit ?
L’apport diminué de l’Ukraine et de la Russie au PIB mondial a certes ses conséquences, mais on devrait pouvoir le gérer. En revanche, s’il y avait une aggravation des différends entre les États-Unis et la Chine, cela rendrait la situation plus alarmante, car la contribution au PIB mondial de ces deux pays est largement supérieure. Le scénario qui se dessine actuellement est que l’intervention militaire se limitera aux territoires de l’Ukraine et de la Russie. Il convient aussi de noter que les perdants de la guerre sont souvent économiquement appauvris, avec des répercussions négatives sur les devises, l’inflation, l’investissement et l’emploi. 

Il y a également la pandémie de Covid-19 depuis deux ans. Comment a-t-elle influencé jusque-là les activités de crédits aux entreprises et particuliers ? 
Les solutions de financement en général se sont beaucoup perfectionnées afin d’être en adéquation avec les mouvances économiques. Nous sommes entrés depuis 2008 dans une période de baisse des taux d’intérêts. Cela a grandement contribué à rendre les prêts plus abordables, surtout pour les particuliers, ce qui explique la hausse de la demande. 

Pour les entreprises, la situation est plus nuancée. Nombre d’entre elles étaient déjà surendettées. Elles étaient donc plus réticentes à faire appel à de nouveaux moyens de financement. Cependant, certaines ont décidé de se restructurer. Nous les avons accompagnées en mettant en place des modes de financement plus en phase avec leur stratégie de développement, des interest only loans, des corporate bonds, des actions préférentielles ou encore une participation au capital. La combinaison de ces instruments permet aux entreprises de financer leur cash flow ou de se développer de manière dynamique et sereine.

L’inflation serait donc l’occasion d’investir ? 
Absolument ! Puisque l’inflation affecte la valeur réelle du capital, si l’on n’investit pas, on s’appauvrit. Investir en ce moment dans des obligations en dollar américain peut prémunir contre l’inflation importée, provoquée par la baisse de la valeur de la roupie mauricienne. Par exemple, si la banque centrale des États-Unis émet des instruments indexés sur l’inflation, comme les Treasury inflation-protected securities (TIPS), c’est une opportunité à saisir. 

Personnellement, je partage le point de vue de certains investisseurs qui, comme Warren Buffet, encouragent une prise de risque en investissant sur les marchés boursiers. Surtout en ce moment, après la phase de correction que l’intervention militaire en Ukraine a déclenchée. Comme dit l’adage : « Buy low, sell high ».

Parlons du lancement de Swan Capital Solutions le 11 avril. Quel en est l’objectif ?
Le lancement de Swan Capital Solutions, une nouvelle identité, correspond à l’intégration d’un nouveau modèle d’affaire réunissant l’expertise des différentes « business units ». C’est un regroupement de solutions financières transversales, souples, flexibles et adaptées aux attentes de plus en plus sophistiquées de nos clients. Au résultat, la solution financière proposée a pour but d’optimiser le coût de financement et de maximiser le retour sur investissement.

Dans la conjoncture actuelle, était-ce le moment opportun pour ce lancement ?
Le moment est propice. Les clients sont ouverts à des solutions innovantes et différentes, plus adaptées à une situation affectée ces deux dernières années par la pandémie et un style de vie évolutif.  Dans un contexte où l’inflation est omniprésente et où le retour sur investissement est au plus bas sur les produits traditionnels, il est plus que temps de concevoir des offres contextuelles solides et pertinentes, d’y ajouter une flexibilité rassurante, et de donner à nos clients une certaine liberté.

Doit-on s’attendre à de nouveaux produits d’investissement en 2022 ? 
Le montant total de nos actifs s’élevant à Rs 75 milliards, nous pouvons dire que nos clients sont très réceptifs à nos produits d’investissement. Ainsi, nous avons prévu d’innover cette année avec le lancement de nouveaux fonds pour répondre aux demandes de nos clients. Le prochain fonds que nous allons lancer est le Dollar Liquidity Fund, qui leur proposera une nouvelle façon d’envisager la gestion de leur épargne, avec un rendement en dollar américain, tout en leur permettant de disposer de leur capital selon leurs besoins.

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !