Actualités

Alvaro Sobrinho coule Ameenah Gurib-Fakim

Ameenah Gurib-Fakim et Alvaro Sobrinho Ameenah Gurib-Fakim et Alvaro Sobrinho

Fin d’un interrogatoire marathon pour l’homme d’affaires angolais. Interrogé pendant une semaine, Alvaro Sobrinho devait faire plusieurs révélations dont certaines concernent la Platinum Card. Cette carte, qui était en possession d’Ameenah Gurib-Fakim, ex-présidente de la République, était destinée uniquement aux dépenses de l’organisation Planet Earth Institute et non pour des dépenses personnelles. C’est ce qu’a indiqué aux enquêteurs Alvaro Sobrinho. Ce dernier a quitté le pays jeudi.

Cependant, Ameenah Gurib-Fakim et Dass Appadu, ex-secrétaire à la présidence, devraient être entendus dans les jours à venir, indique-t-on. Alvaro Sobrinho dit avoir rencontré des membres du gouvernement avant de placer son argent dans le pays. Les enquêteurs de l’Icac ont pour mission d’examiner méticuleusement la version d’Alvaro Sobrinho. Ce dernier a cité le nom de certaines personnes qui pourraient être bientôt convoquées à Réduit. Le prochain sur la liste des interrogés est très certainement Dass Appadu.

Le député Zouberr Joomaye devait expliquer que cette enquête a été ouverte suite à une lettre anonyme envoyée au Premier ministre. La lettre faisait des allégations contre des politiciens et des personnalités. Le Premier ministre a alors envoyé la lettre à l’Icac. La commission anticorruption a alors ouvert une enquête. Le député affirme que la lumière sera faite sur cette affaire. « Le leader de l’Oppostion avait souligné au Parlement qu’Alvaro Sobrinho a acquis plus de Rs 1 milliard de propriétés au Royal Park... Maintenant nous voyons que c’est faux car le leader de l’Opposition ne voulait que faire son show », affirme le député Zouberr Joomaye. Ce dernier ajoute que le leader du MMM, Paul Bérenger, se contredit car il a toujours dit vouloir une enquête sur Alvaro Sobrinho. « Et maintenant le leader du MMM semble ne pas être satisfait de l’enquête de l’Icac », souligne Zouber Joomaye.