Live News

Alors qu’il cueillait des fruits : blessé par balle à la jambe, Dilshad G. risque l’amputation

Dilshad G. est toujours hospitalisé.

Le sort semble s’acharner sur ce père de deux enfants. En raison d’une blessure antérieure au pied, il ne peut pas travailler. Aujourd’hui, il risque de perdre sa jambe. 

En un instant, toute sa vie a basculé. Cloué sur un lit d’hôpital, Dilshad G., âgé de 42 ans, a été blessé par balle alors qu’il cueillait des fruits sur un terrain en friche. Aujourd’hui, il risque l’amputation. Un nouveau coup du sort pour cet habitant de Pamplemousses, qui portait déjà les séquelles d’une blessure au pied qui l’empêche de travailler.

Vendredi dernier, ce père de deux enfants était toujours hospitalisé. D’autres fragments de plomb ont été retirés de sa jambe. Mais il est loin d’être tiré d’affaire. « Il a perdu beaucoup de sang. Il lui reste encore du plomb dans la jambe qu’il faut enlever, mais c’est risqué, car c’est près d’une artère. Il risque de perdre sa jambe », confie l’un de ses frères avec émotion.

Il raconte que Dilshad G., l’aîné de la fratrie, a fait beaucoup de sacrifices pour sa famille. D’ailleurs, la vie ne lui a pas fait de cadeau. Très jeune, il a mis fin à sa scolarité pour s’occuper de sa famille. « Mon frère n’a pas eu la chance de faire de grandes études, mais il a toujours été là pour nous », raconte-t-il. 

« Il voulait que nous poursuivions nos études. Il travaillait dur pour aider notre mère », ajoute le frère. Aujourd’hui, il lui est reconnaissant pour tous ses sacrifices, car il a pu créer sa propre entreprise de transport.

Il y a quelques années, Dilshad G. a été victime d’un accident de la route et a été blessé au pied. Depuis, ne pouvant travailler correctement, il se rend sur les berges des rivières pour cueillir des fruits ou collecter et vendre des feuilles de songe, pour gagner sa vie et subvenir aux besoins de sa famille.

Son frère insiste : il n’a jamais volé. Le dimanche 10 mars, Dilshad G. est sorti de son domicile comme d’habitude. Il s’est rendu sur les berges d’une rivière à Calebasses, où il a été surpris par un groupe d’individus. L’auteur de cet acte, qui se trouvait en compagnie d’un groupe de personnes, l’a accusé de vol, avant de faire feu sur lui. « Ils m’ont accusé de vol, mais c’était faux », nous a-t-il expliqué de son lit d’hôpital. « Ils m’ont agressé, puis un coup de feu a retenti », a-t-il ajouté.

Livré à son sort, il a réussi à se rendre chez un voisin pour demander de l’aide et a été transporté d’urgence à l’hôpital SSRN de Pamplemousses pour des soins. « Ils auraient dû lui parler ou même le ligoter, mais pas lui tirer dessus », s’indigne son frère.

Dans le cadre de l’enquête, un homme tenant une plantation a été interrogé, mais a nié toute implication. Il a été relâché. Pour Dilshad et sa famille, c’est toute une vie qui vient de basculer.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !