Live News

Allowance Scheme for retired athletes : Buckland affirme ne pas toucher son allocation depuis quatre mois

Stephan Buckland en compagnie du Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors d'une soirée de gala au Cyber Tower 1, à Ébène, en octobre 2017.

Stephan Buckland ne touche plus son allocation en tant qu'ancien athlète depuis quatre mois. Le State Recognition Allowance Scheme for retired athletes est géré par le Trust Fund for Exellence in Sports. Et depuis le mois du décembre, les anciens athlètes doivent remettre leur certificat de moralité pour pouvoir bénéficier de cette allocation. Mais Stephan Buckland a refuser d’obtempérer à cette directive. 

Cette mesure est injuste envers ceux qui ont représenté le pays, estime-t-il. 

«J’ai été choqué lorsqu’on m’a demandé de soumettre mon certificat de moralité. Je n’ai jamais eu des démêlés avec la justice. Je suis attristé qu’on vienne demander ce certificat aux personnes qui ont représenté le pays », explique l’ancien athlète sur Radio Plus.
 
Sheila Seebaluck, Chief Executive Officer du Trust Fund for Exellence in Sports, justifie la décision des autorités de demander aux athlètes de soumettre leur certificat de moralité en affirmant  que les athlètes qui bénéficient de cette allocation doivent servir d’exemple aux jeunes. Si certains d’entre eux ont commis un délit criminel, cela pourra véhiculer un mauvais message, explique-t-elle.