Législatives 2019

Alliance Nationale - Privé de ticket : « C’est une insulte à ma personne et à l’électorat du numéro 7 », fustige Raj Penthiah

Raj Penthiah à dr. (vêtu d'un gilet et d'une chemise blanche) n'a finalement pas obtenu l'investiture du PTr au no 7.

Raj Penthiah ne cache pas «sa déception» après avoir été privé d’investiture. L’ancien magistrat était pressenti pour être candidat du Parti travailliste sous la bannière de l’Alliance Nationale (PTr-PMSD-Mouvement Jean-Claude Barbier) dans la circonscription numéro 7 (Piton/Rivière-du-Rempart). Il s’est exprimé sur les ondes de Radio Plus, ce lundi après-midi 21 octobre.

«C’est une insulte à ma personne et à l’électorat du numéro 7 […] J’ai travaillé pendant cinq ans dans la circonscription numéro 7 où j’ai développé une relation avec les habitants. Peut-être, ça a été un mauvais choix dans le sens que j’ai négligé ma famille, mes enfants. J’ai cru que la compétence et la conviction allaient prévaloir. Je suis déçu. Et cette déception me fait réfléchir à ma carrière politique. On m’a vendu un rêve et j’y ai cru», a déclaré Raj Penthiah.

Soulignons que l’Alliance Nationale compte 27 néophytes pour ces législatives 2019. Les 60 candidats de cette alliance ont été officiellement présentés ce lundi matin, 21 octobre, à l’hôtel Maritim, Balaclava.

Notons aussi que 26 candidats ont été sacrifiés pour établir la liste finale. De son côté, le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam a déclaré que «ceux qui n’ont pas obtenu de tickets auront un rôle à jouer en cas de victoire de l’Alliance Nationale».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !