Live News

Alliance électorale - PTr et PMSD : Guerre des nerfs

Le PMSD semble donner la riposte aux déclarations de Navin Ramgoolam à l’effet que le PTr ira seul aux prochaines élections. D’abord, jeudi, sur les ondes de Radio Plus, le secrétaire général du PMSD, le Dr Mamade Kodabaccus, a fait une déclaration, style réponse du berger à la bergère : « Toutes les informations d’alliance qui circulent en ce moment ne sont pas vraies. Le PMSD n’a contracté aucune alliance. Cependant, le PMSD fera partie du prochain gouvernement comme partenaire ». Cette prise de position alimente les rumeurs que le PMSD a été contraint d’ouvrir une ligne de communication avec le MSM après les déclarations de Navin Ramgoolam. Les rumeurs se sont amplifiées, vendredi, lorsque le leader de l’Opposition et leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, a décidé de ne pas poser de Private Notice Question (PNQ) après les vacances d’un mois.

Mercredi, à sa sortie de la Cour suprême, le leader du PTr, Navin  Ramgoolam, a balayé d’un revers de main la conclusion de l’alliance électorale PTr/PMSD, rapportée dans la presse : « On a mentionné le nombre de tickets et même les noms des candidats, ce ne sont que des spéculations. C’est mal connaître le PTr. C’est quand vous avez votre ticket que vous pouvez dire que vous êtes candidat. Il peut y avoir des changements le jour même du dépôt de candidature. On a eu des cas dans le passé ». Il concède être en pourparlers avec des politiciens : « Enn tas dimounn pe koz ar mwa, mo pe koz ar zott ». Le leader du PTr clame que « le PTr est le seul parti qui peut remporter la victoire que ce soit dans les circonscriptions urbaines ou rurales ».
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation