Actualités

Allégations d’escroquerie : ultime renvoi accordé à Prakash Boolell pour convoquer un témoin

Prakash Boolell Prakash Boolell devra de nouveau se présenter en Cour le 15 février 2019.

L’avocat radié du barreau, Prakash Boolell, souhaite convoquer un Investment Banker de Dubayy comme témoin devant la cour intermédiaire où il est poursuivi pour escroquerie. La Cour lui a accordé un dernier renvoi pour le faire.

Le procès intenté à Prakash Boolell suivant des allégations d’escroquerie s’est poursuivi le jeudi 10 janvier 2019. La cour intermédiaire a accordé un ultime renvoi à l’avocat radié du barreau afin qu’il puisse convoquer un témoin. Il s’agit d’un Investment Banker qui, selon le Passport and Immigration Office (PIO), a quitté le pays le 23 juin 2018 pour Dubayy et se trouve toujours à l’étranger. L’affaire, entendue devant les magistrats Niroshini Ramsoondar et Raj Seebaluck, sera de nouveau appelée le 15 février 2019.

Selon l’acte d’accusation, Prakash Boolell aurait fait croire à Mujmil Dookhy, un retraité de 70 ans, qu’une des principales banques du pays avait décidé de lui verser des dommages de Rs 12,7 millions à la suite d’un procès en réclamation qu’il avait logé contre cette institution. La victime aurait remis Rs 130 000 à l’avocat radié du barreau, croyant que cette somme servirait à régler les frais de justice du procès en réclamation.

Moyens légaux

Prakash Boolell, qui se trouve sur le banc des accusés, assure sa propre défense. Il plaide non coupable. La poursuite est représentée par Me Denis Mootoo, Senior Assistant Director of Public Prosecutions. Deux témoins ont été entendus le jeudi 10 janvier 2019. Le premier, Sheik Mohammad Maudarbacus, a affirmé : « Mujmil Dookhy ti donn mwa sa kas-la pou donn Prakash Boolell pou enn travay. Li pa ti dir mwa pou ki travay. »

Ce témoin a déclaré ne pas se rappeler du montant exact. Mais il a dit que le montant suggéré par Prakash Boolell (NdlR : Rs 56 000) lui semble correct. Prakash Boolell a ensuite soutenu qu’il souhaite assigner un dénommé F.I.D, qui est Investment Banker, à comparaître.

Le second témoin entendu jeudi est un représentant du PIO. Il a soutenu que cet Investment Banker a quitté le pays le 23 juin 2018, pour Dubayy. Il a précisé que ce dernier se trouve toujours à l’étranger. Faisant observer que cela fait plus d’un an que cette personne n’est pas au pays, la magistrate Niroshini Ramsoondar s’est interrogée sur la démarche de Prakash Boolell.

Celui-ci a insisté : « Je suis au courant que la dernière fois la Cour a statué qu’il n’y aurait pas d’autres renvois dans cette affaire. Mais il me faut un renvoi afin de trouver les moyens légaux pour emmener ce témoin à déposer dans l’affaire en faveur de la défense. » Devant cette déclaration, la magistrate a répondu que le renvoi est accordé dans l’intérêt de la justice.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !