Live News

Allégations de violence domestique : la PPS Boygah porte plainte contre son époux aux Casernes centrales

Couple Boygah

La Private Parliamentary Secretary (PPS) Sandhya Boygah a consigné une déposition, mercredi, au Central Criminal Investigation Department,   accusant son époux de l’avoir brutalisée. Cette affaire est traitée en toute discrétion aux Casernes centrales.

 La PPS Sandhya Boygah s’est rendue aux Casernes centrales, mercredi, pour porter plainte contre son époux. Elle allègue qu’elle est victime de violence domestique. Dans sa déposition, elle avance que son époux l’aurait giflée à plusieurs reprises à leur domicile à Quatre-Bornes durant le dernier week-end.

Elle aurait ajouté, dans sa déposition, qu’elle envisage de réclamer un Protection Order. Sollicité pour une réaction, l’époux de la PPS dit ignorer si sa femme a porté plainte contre lui. « Je ne sais même pas si mon épouse a porté plainte contre moi », dit-il. Invité à dire s’il a effectivement agressé sa femme, il a répondu « ou pena drwa  poz mwa sa kestyon la. » Le Défi Quotidien a également téléphoné à Sandhya Boygah pour avoir sa version, mais en vain.