Live News

Allégations de Ramgoolam sur l'impression des bulletins de vote : «Qu’il en assume l'entière responsabilité», lance Bérenger

Le MMM se dissocie des allégations faites par Navin Ramgoolam dans sa pétition électorale déposée en Cour suprême jeudi dernier. Allégations selon lesquelles des bulletins de vote, dans le cadre des législatives du 7 novembre, n'ont pas été imprimés par la Government Printing, mais dans les locaux de Quad Printing à Coromandel.

Le leader du MMM est d’avis que Navin Ramgoolam doit en assumer l'entière responsabilité. Il animait un point de presse, ce lundi 2 décembre, à la mi-journée à l’issue de la dernière séance parlementaire de cette année.

Paul Bérenger affirme aussi qu’un quotidien «donn limpresyon ki Navin Ramgoolam pe dir ki tou biltin inn inprim laba. Li dir ki finn ena sertin biltin kinn inprim dan Quad».  

Commentant les pétitions électorales déposées en Cour suprême par le PTr, le MMM et le PMSD pour contester les résultats dans certaines circonscriptions, le leader du MMM précise qu'il y a «une certaine coordination chez l’opposition mais 'pa kapav dir ki ena enn inite au sein de lopozision».

Selon Paul Bérenger, la façon dont les élections se sont déroulées était «infecte». Il parle aussi de «money politics». 

«Dimunn ki pann gayn drwa vote. Sanz lekol a la dernière minute, des bulletins de vote retrouvés dans la nature, retard inakseptab dan counting», a-t-il énuméré.
 
Paul Bérenger dit ne pas «remettre en question» le commissaire et la commission électorale. Cependant, dit-il, «il y a eu une grosse faille» dans l'organisation du scrutin.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !