Live News

Allégations de corruption autour du projet de réaménagement à la centrale St-Louis : Boolell insiste sur la mise sur pied d'une commission d'enquête

 Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, affirme qu’une enquête a déjà démarré suite au «rapport accablant» de la Banque Africaine de Développement (BA|D) au sujet des pratiques frauduleuses alléguées entourant l’allocation du contrat du projet de réaménagement de la centrale thermique de St-Louis. La firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, qui avait décroché le contrat, a été blâmée par la BAD. 

Lors de sa PNQ ce jeudi, le leader de l'Opposition a réclamé à maintes reprises la mise sur pied d'une Commission d'enquête, présidée par un juge, pour faire la lumière sur toute cette affaire. Il réclame également la démission du vice-Premier ministre et ministre des Services publics, Ivan Collendavelloo, ainsi que celle du chairman et des membres du «board» du Central Electricity Board (CEB). 

Pravind Jugnauth a donné l’assurance que «there will be no cover up or perception of cover-up» dans toute cette affaire. «Government will take any decision», a-t-il souligné. Il ajoute que le «CEB has referred the matter to ICAC for investigations».

Le chef du gouvernement, Pravind Jugnauth, a déclaré que le directeur par intérim du Central Electricity Board (CEB), Shamshir Makoon, «has stepped aside from his current position» en attendant que l’enquête soit bouclée. 

Pravind Jugnauth a affirmé qu’il ne détenait aucune information sur cette fraude alléguée. Cependant, il affirme que le ministre des Finances a, le 9 juin demandé à la BAD, de communiquer le rapport. Une demande qui, selon Pravind Jugnauth, a été refusée, car selon la banque, «investigation reports compiled by it’s office are confidential and cannot be shared». 
Selon le leader de l’Opposition, le CEB était au courant de cette fraude alléguée depuis une année. Il dit ne pas comprendre comment le vice-Premier ministre et ministre des Services publics n’a pas été informé de la situation. 

Pravind Jugnauth a alors demandé au leader de l’opposition de révéler des informations s'il en détient.

Cette PNQ s'est déroulée dans une ambiance électrique. Le député du MMM, Rajesh Bhagwan, a été expulsé du Parlement après un vif accrochage avec le Speaker, Sooroojdev Phokeer.

L'affaire fait grand bruit depuis quelques jours. Elle a trait aux allégations de «fraudulent and corrupt practices» faites par l'African Development Bank [BAD] entourant un projet de réaménagement de la centrale de St-Louis. Ce projet au côut de Rs 4,3 milliards, financé par l'ADB, a été décroché par la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor, à l'issue d'un appel d'offres. 

Selon un communiqué émis par l'ADB le lundi 8 juin, son équipe ayant mené l'enquête dispose de preuves selon lesquelles Burmeister & Wain Scandinavian Contractor a donné des pots-de-vin à des Mauriciens à travers un intermédiaire pour obtenir des informations confidentielles sur l'exercice d'appel d'offres. L'ADB a sanctionné la firme danoise en lui infligeant une exclusion de 21 mois de toute participation à des projets financés par l'ADB.

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !