Live News

Allégations d’agression sexuelle - Le ségatier Double K, arrêté : «Elle était consentante»

Double K Le chanteur nie les accusations portées contre lui.

Une femme d’une trentaine d’années allègue que Double K l’a agressée sexuellement. Le chanteur a été arrêté lundi. Il a comparu devant le tribunal de Port-Louis sous deux accusations provisoires de viol et de sodomie. Il martèle que la plaignante était consentante, affirmant qu’il donnera plus de détails aux enquêteurs en présence de son avocat.

Curtis Empeigne alias Double K est dans de beaux draps. Le chanteur a été arrêté le lundi 18 décembre par la police de Bain-des-Dames après qu’une femme a porté plainte contre lui au poste de police. Dans sa déposition consignée dimanche, Sarah (prénom modifié), âgée d’une trentaine d’années, l’accuse de l’avoir agressée sexuellement.

Le chanteur clame son innocence. Il a dit aux enquêteurs que la plaignante « était consentante », précisant qu’il donnera plus de détails en présence de son avocat. Double K a comparu devant le tribunal de Port-Louis lundi. Deux accusations provisoires, soit de viol et de sodomie, ont été retenues contre lui. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été conduit en cellule. 

Quant à l’habitante de l’Est, elle a été examinée par un médecin de la police. Dans sa plainte, elle relate qu’elle s’est rendue à une soirée à Cité-Vallijee vendredi soir. Le lendemain matin, poursuit-elle, alors qu’elle attendait un autobus pour rentrer chez elle, un automobiliste s’est arrêté pour lui proposer un lift. « Mo ti pe atann bis Vallijee kan sa santer-la finn aret so loto pre kot mwa », relate-t-elle.

Viol et sodomie

Sarah affirme l’avoir aussitôt reconnu. Il s’agissait, selon ses dires, de Double K. Vu qu’elle le connaissait, elle a accepté de monter en voiture avec lui. Mais ce dernier l’a conduite dans une maison à Cité Vallijee où il l’a violée et sodomisée sous la menace d’une arme tranchante. « Sur place, nous avons parlé. À un moment donné, il s’est rapproché de moi et a commencé à me tripoter. Je l’ai repoussé. Il m’a proposé d’avoir des rapports sexuels avec lui. J’ai refusé », confie-t-elle.

Dès cet instant, les choses se seraient corsées. Sarah soutient qu’elle a tenté de fuir, mais que l’homme l’aurait immobilisée. « Il s’est saisi d’un couteau de cuisine et m’a menacée. Je pensais qu’il voulait simplement de me faire peur. Je n’ai donc pas cédé. Sauf qu’il m’a ensuite agressée au visage avec le couteau. Linn met kouto-la kot mo lagorz ek linn dir mwa ki si mo fer kitsoz sa pou vinn pli grav. » Craignant pour sa sécurité, la jeune femme indique qu’elle n’a eu d’autre choix que d’obtempérer : « Il m’a violée et sodomisée. J’ai aussi été blessée à la jambe. Puis il s’est endormi. J’en ai profité pour prendre la fuite. Je me suis immédaitement rendue à l’hôpital. » La police poursuit son enquête.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !