Live News

Allégations d’abus sexuel dans une école spécialisée : sept dépositions consignées jusqu’ici

Les dépositions des élèves d’une école spécialisée qui se disent victimes d’abus sexuel s’enchaînent. Jusqu’ici sept dépositions sur quinze ont déjà été consignées. En présence des interprètes en langue de signe, deux des victimes ont indiqué à des officiers de la Brigade pour la protection de la famille ce vendredi matin 24 juin, l’endroit où elles auraient été forcées à visionner des clips pornographiques et où elles ont subi des attouchements. À savoir dans une salle de l’école où se déroule leur thérapie quotidienne.  

Depuis hier, jeudi 23 juin, le chef du département médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin a déjà examiné dix victimes.  

Selon nos renseignements, elles seront par la suite reçues par un psychologue spécialisé pour enfants. Avec ces éléments en main, les enquêteurs de la Brigade pour la protection de la famille procèderont à l’interrogatoire du suspect qui sera confronté aux dépositions des victimes.  

Cette enquête complexe prendra plusieurs mois. Car à chaque audition, les victimes devront être accompagnées d’un interprète.  

Autre étape importante : des analyses des outils informatiques du suspect par l’IT Unit de la police à la recherche des vidéos pornographiques sur l’ordinateur portable de l’orthophoniste.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !