Faits Divers

Allégation de trafic de drogue et de blanchiment d’argent : Natassia Philogène réitère sa demande de liberté provisoire

Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène et Luciano Jairo Momus (Photo d’archives) Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène et Luciano Jairo Momus ont été arrêtés pour trafic de drogue et blanchiment d’argent.

Arrêtée le 12 avril à Roche-Noires par la brigade antidrogue, Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène n’a pas obtenu la liberté conditionnelle devant la Bail and Remand Court. Elle a eu recours à la Cour suprême pour réclamer une révision de ce jugement et réitérer sa demande de remise en liberté provisoire.  

Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène, âgée de 34 ans, est présentement détenue à la prison centrale, à Beau-Bassin. Cette habitante de Quatre-Cocos avait été interpellée, le 12 avril, par la brigade antidrogue, alors qu’elle était avec son compagnon, Luciano Jairo Momus, à Roches-Noires. Le 15 avril, une accusation provisoire de possession de drogue et de blanchiment d’argent avait été logée contre eux devant le tribunal de Mapou.

La Bail and Remand Court (BRC) n’a pas accordé la liberté provisoire à Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène et elle a eu recours à la Cour suprême pour revoir ce jugement. Par voie de motion, elle fait une demande de révision de la décision de la BRC et a réitéré sa requête de remise en liberté provisoire. Une audience dans cette affaire aura lieu le 30 septembre.

Dans un affidavit rédigé par l’avouée Yogina Yerriah, Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène relate qu’elle avait formulé une motion de remise en liberté provisoire devant la BRC le 30 avril. La police avait objecté à sa demande, soutenant qu’elle s’enfuirait et qu’elle récidiverait, si elle était relâchée. La motion avait été débattue le 22 mai et la décision avait été rendue le 24.

Antécédents

Selon elle, il n’y aucune preuve démontrant qu’elle s’enfuirait et ne se présenterait pas devant la cour. De plus, elle affirme qu’elle a nié les accusations formulées à son égard. Elle ajoute qu’elle a commis des délits dans le passé et qu’elle n’a jamais enfreint les conditions de sa liberté provisoire.

D’autre part, elle raconte qu’elle était seule dans la maison où la police avait saisi la drogue et l’argent. Elle a déclaré que la drogue n’était pas en sa possession lors de son interpellation par la police.
Elle ajoute qu’elle respectera toutes les conditions que la cour lui imposera, si elle est libérée. Elle dit être mariée et mère d’un adolescent de 12 ans. Ce dernier est sous la garde d’un proche, car son compagnon est aussi derrière les barreaux, dans le cadre de cette affaire.

Marie Jessica Natassia Dorothee Philogène et son compagnon Luciano Jairo Momus auraient discrètement loué une villa à Roches-Noires pour s’adonner au trafic de drogue. Lors d’une perquisition, le 12 avril, les enquêteurs y ont trouvé 9 g d’héroïne et six doses de cette même drogue, d’une valeur de Rs 150 000. Une somme de Rs 428 600, soupçonnée de provenir du trafic de drogue, a aussi été confisquée. Un attirail utilisé pour répartir la poudre blanche en différentes doses, des feuilles d’aluminium, des paires de ciseaux et des lames du scotch ont également été saisis.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !