Xplik ou K

Allégation de négligence médicale : on opère l’œil droit de sa mère au lieu du gauche !

Allégation de négligence médicale La dame de 68 ans a du mal à voir des deux yeux.

Il est angoissé par l’état de santé de sa mère âgée de 63 ans. Clarel ne sait plus vers qui se tourner, car les problèmes de vue de la vieille dame ne cessent de s’aggraver.

Cet habitant de Trèfles, Rose-Hill, explique que sa mère a commencé à éprouver des problèmes avec son œil gauche il y a deux ans. Pendant plusieurs mois, son nom a figuré sur la liste d’attente pour une opération.

« En août 2017, finalement, elle a été opérée et lors de l’intervention, le médecin traitant a opéré son œil droit au lieu du gauche ! Puis, en décembre dernier, l’hôpital de Moka a donné rendez-vous à ma mère pour refaire l’opération à l’œil droit, mais cette fois au laser », explique le fils.

Toutefois, aucune nouvelle ne leur est communiquée quant au traitement à l’œil gauche de sa mère. Conséquence, sa vue régresse et la situation devient de plus en plus pénible pour la vieille dame. «  Auparavant, elle avait du mal à voir de l’œil gauche. Maintenant, avec cette confusion, ce sont ses deux yeux qui posent problème.» Clarel explique que sa mère a fait une chute dans les escaliers.

« Maman est tombée du haut de 14 marches. Conséquence : elle s’est blessée à l’épaule et aux genoux.»  Il ajoute que, désormais, elle ne peut plus se déplacer seule et qu’il lui faut l’aide d’une personne pour ses activités de la vie courante. « Je n’en peux plus de voir ma mère dans un tel état. C’est pourquoi je me suis tourné vers votre rédaction pour faire quelque chose », indique Clarel d’une voix tremblante.

Xplik ou K a aussitôt pris contact avec l’attaché de presse du ministère de la Santé, Jameer Yeadally. Ce dernier explique qu’en tant que citoyen, Clarel a le droit de porter plainte auprès du surintendant de l’hôpital concerné, comme le veut la procédure.

« Les patients peuvent se tourner vers cette instance s’ils soupçonnent qu’une négligence a été commise. Concernant la situation de la mère de Clarel, l’hôpital de Moka a pris contact avec elle et le nécessaire sera fait », assure l’attaché de presse.