Faits Divers

Allégation de blanchiment d’argent : Fabio Tony Riacca identifie Christelle Bibi en cour

Fabio Tony Riacca La jeune femme est poursuivie pour blanchiment d’argent. Fabio Tony Riacca avait été condamné à trois ans de prison.

Le procès intenté à Marie Isabelle Christelle Bibi pour blanchiment d’argent a débuté le jeudi 13 juin 2019. Le témoin principal Riacca a identifié la jeune femme comme étant celle à laquelle il avait remis une somme de Rs 180 000 sur les instructions d’un dénommé Ramesh. Le procès a été ajourné au 16 juillet 2019.

Marie Isabelle Christelle Bibi fait face à trois accusations formelles de blanchiment d’argent devant la cour intermédiaire. Il lui est reproché d’avoir reçu Rs 180 000 à trois reprises. Elle avait été arrêtée le 27 mai 2017 à la suite de la saisie des 135 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 2 milliards dans le port.

Le procès intenté à la jeune femme a débuté le jeudi 13 juin 2019. Marie Isabelle Christelle Bibi, qui plaide non coupable, est défendue par Me Alwin Juwaheer. La poursuite est, elle, représentée par Me Azam Neerooa, Assistant Director of Public Prosecutions, assisté par Me Poojanjali Gya. La magistrate Navina Parsuramen préside au procès.

Lors de la séance du jeudi, cinq témoins ont été appelés à la barre. L’inspecteur Lepois, affecté à la brigade antidrogue, a lu et produit une déposition de Marie Isabelle Christelle Bibi que cette dernière avait donnée à la suite d’une parade d’identification. Le témoin principal de l’affaire, Fabio Tony Riacca, l’avait alors identifiée comme étant celle à laquelle il avait remis de l’argent en trois occasions.

Instructions au téléphone

Marie Isabelle Christelle Bibi a nié les accusations formulées à son égard. Elle a soutenu qu’elle n’a jamais reçu de l’argent des mains de Fabio Tony Riacca. Toutefois, elle a maintenu l’avoir rencontré à deux reprises. Il lui avait, la première fois, remis des vêtements et des chaussures, la deuxième fois, pour être remis à Peroumal Veeren. Marie Christelle Isabelle Bibi avait dit aux enquêteurs qu’elle ne connaissait pas le dénommé Ramesh auquel Fabio Tony Riacca fait référence.

Lors de son témoignage en cour, le témoin principal a maintenu avoir remis de l’argent à Marie Isabelle Christelle Bibi à trois reprises. Il cite des sommes de Rs 40 000, Rs 70 000 et Rs 70 000 respectivement. Fabio Tony Riacca a réitéré qu’il n’a fait que suivre les instructions du dénommé Ramesh. Des instructions qu’il recevait au téléphone. C’est le dénommé Ramesh qui lui avait donné le numéro de téléphone de Marie Isabelle Christelle Bibi pour qu’il puisse la contacter.

Fabio Tony Riacca a aussi affirmé qu’en récupérant les colis, il a remarqué que ceux-ci contenaient des billets. Il a aussi dit qu’il n’avait aucune idée du montant. Lors de sa déposition en cour, il a soutenu qu’il ne connaît pas Peroumal Veeren et qu’il n’a jamais remis des vêtements à Marie Isabelle Christelle Bibi.

Rappelons que Fabio Tony Riacca avait été condamné à trois ans de prison le 29 novembre 2018 en cour intermédiaire sous 12 accusations de blanchiment d’argent.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !