Live News

Alan Ganoo : « Les Mauriciens ne sont pas d’accord que l’Etat finance les partis politiques »

Le gouvernement viendra de l’avant avec le projet de réforme électorale car il n’a pas le choix. C’est l’avis d’Alan Ganoo qui était face à la presse ce samedi 8 septembre. Le président du Mouvement Patriotique déplore le fait qu’il n’y ait pas eu de consultation avec les différents partis politiques. Il faut trouver un consensus afin de choisir la nouvelle formule pour la réforme électorale dit-il.  

Alan Ganoo lance donc un appel au Premier ministre pour qu’une copie du projet de loi soit mis à la disposition des différents partis politiques concernés par cette réforme. 

Le financement des partis politiques doit être transparent, c’est pour cette raison que les partis doivent être enregistrés et que leurs dépenses soient auditées, estime le président du Mouvement Patriotique, qui a ajouté qu’il est d’avis que les Mauriciens n’approuvent pas l’idée que l’Etat rembourse les dépenses effectuées par les partis politiques durant la campagne électorale.

Alan Ganoo souhaite également que la commission électorale obtienne plus de pouvoir afin de sanctionner les actes de corruption durant une campagne électorale.