Live News

Alain Law Min : «Nous devons améliorer notre résilience pour pouvoir faire face à toutes les intempéries»

A deux jours de la présentation du Budget, Alain Law Min, Chief Executive Officer de MCB Ltd, plaide une nouvelle fois pour un système économique ancré dans une économie locale plus dynamique et durable. Il nous rebondir, soutient-il, mais autrement. 

« L’actualité locale et internationale récente laisse présager que malgré le vaccin, la reprise, ou plutôt son timing, reste aléatoire. Mais Covid-19 ou pas, ce n’est certainement pas la première fois que Maurice fait face à une situation économique et sociale aussi préoccupante. Nous avons su, dans le passé, remonter la pente et défier les prédictions les plus sombres, dont celles du prix Nobel d’économie, le Britannique James Meade, en 1961 », soutient Alain Law Min dans le dernier numéro de Beyond Numbers, un magazine du groupe MCB mis en ligne ce mercredi 9 juin. 

Pour le CEO de la MCB, il ne tient qu’au pays de rebondir en mettant à contribution toutes les ressources dont nous disposons. 

« C’est d’autant plus important quand on considère l’incertitude qui caractérise les prévisions sur la reprise de l’économie mondiale. La Banque mondiale parle d’ailleurs d’une « décennie de croissance globale décevante ». D’autres experts estiment qu’une des manières d’éviter cette « décennie perdue » serait, entre autres, d’inciter les entreprises à innover et à investir, arguant que la croissance post-Covid-19 passera par la productivité », fait-il ressortir. 

Une direction vers laquelle nous devons nous tourner, estime-t-on à la MCB. « Nous plaidons depuis maintenant deux ans pour un système économique ancré dans une économie locale plus dynamique et durable. Lokal is Beautiful n’est pas qu’un beau slogan, parce que ce n’est que quand l’économie locale est suffisamment diversifiée et peut produire un maximum de biens et services que le pays atteindra la résilience. Nous ne savons pas quand et de quelle façon la situation économique globale va se décanter et face à cette incertitude qui va perdurer, il n’y a qu’une solution : améliorer notre résilience pour pouvoir faire face à toutes les intempéries – climatiques ou sanitaires », soutient Alain Law Min. Il ajoute que le pays retient actuellement son souffle et n’attend qu’une chose : la réouverture de l’espace aérien pour ramener un semblant de normalité dans la vie économique du pays.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !