Actualités

Air Mauritius Flying Academy : premiers pas vers le ciel 

AIR MAURITIUS FLYING ACADEMY

Âgés entre 19 et 28 ans, 12 élèves-pilotes effectuent actuellement le Professional Pilot-Integrated Training dispensé par la Flying Academy d’Air Mauritius Institute (AMI) sise au 11e étage du Shri Atal Bihari Vajpayee Tower à Ébène. Pour ces aspirants pilotes, c’est un premier pas vers le ciel en attendant de prendre un jour, les commandes d’un avion.

La compagnie aérienne nationale a officiellement présenté sa première promotion d’élèves-pilotes pour le Professional Pilot-Integrated Training, le mois dernier. Ce qui a également marqué le début de la formation des aspirants-pilotes dans cette nouvelle académie d’AMI dont les locaux ont été inauguré le même jour par Somas Appavou, le CEO d’Air Mauritius.

À savoir que l’AMI a pris son envol en 2018. Cela avec pour mission de fournir les meilleures formations techniques à l’équipage de la compagnie aérienne nationale. Étant donné la forte demande pour les pilotes, cette filiale d’Air Mauritius a démarré la Flying Academy offrant ainsi la possibilité aux aspirants pilotes d’obtenir leur licence de pilote à Maurice pour la partie théorie et en Afrique du Sud pour la partie pratique. Ce cours offre aussi une “Jet Orientation” de 56 heures durant lesquelles, l’élève-pilote sera appelé à piloter un Airbus 320 dans un simulateur en haute altitude afin de comprendre et maîtriser les pertes de vitesse et les turbulences, entre autres.

Ce cours offre aussi une “Jet Orientation” de 56 heures durant lesquelles, l’élève-pilote sera appelé à piloter un Airbus 320 dans un simulateur en haute altitude»

Pour le Professional Pilot-Integrated Training, ils sont une douzaine d’élèves-pilotes qui ont été sélectionnés parmi les 250 postulants de Maurice et de l’étranger. Ainsi indique le Commandant de bord Punivein Somoo qui encadra les douze élèves-pilotes lors de leur formation à la Flying Academy d’AMI.

« Après un tri des qualifications des postulants, nous avons fait un premier exercice de sélection. Les douze candidats retenus ont été soumis à des tests médicaux et d’aptitudes très stricts. Une fois ces tests passés, ils ont été choisis pour commencer la formation de pilote à la Flying Academy d’Air Mauritius Institute », dit-il. 

Et d’ajouter que les aspirants pilotes passeront ainsi 750 heures de cours intensifs pendant six mois pour la partie théorique. Toutefois, dit-il, c’est en Afrique du Sud qu’ils effectueront 235 heures de vols en partenariat avec le Progress Flight Academy de Port-Elizabeth pour la partie pratique, en vue d’obtenir une Arline Transport Pilot Licence (ATPL). 

Par ailleurs, contrairement à certains préjugés, nul besoin de posséder un CV long comme le bras pour devenir pilote. Car pour le Professional Pilot-Integrated Training, il suffit d’avoir étudié les matières comme l’anglais, les mathématiques et la physique pour le Higher School Certificate ou le baccalauréat pour y postuler. Le Commandant Somoo conclut que cette formation de pilote à Maurice en partenariat avec le Progress Flight Academy d’Afrique du Sud coûte Rs 2,6 millions et qu’elle est dûment approuvée par la Mauritius Qualifications Authority (MQA).


Ça plane pour eux ? 

Raajalakshmi Chellen (20 ans) : « Un métier certes rigoureux pour les filles, mais je relèverai le défi » 

Raajalakshmi Chellen Ancienne élève du Queen Elizabeth College, Raajalakshmi Chellen est âgée de 20 ans. Fille d’un père comptable et d’une mère qui travaille en laboratoire, elle aspirait à faire des études de droit en Angleterre. Mais avec les encouragements de ses parents et de sa sœur, elle a postulé pour la formation de pilote de l’AMI. « Je me suis dit que ce métier est sans doute rigoureux pour une fille. N’empêche que je me suis jetée à l’eau malgré mes appréhensions. Maintenant, je vais donner le meilleur de moi pour faire de ce rêve de piloter un avion, devenir une réalité », soutient-elle.


Yodish Raghoobar (21 ans) : «La formation moins chère à Maurice»

Yodish Raghoobar Yodish Raghoobar a 21 ans. Ce dernier confie que sa passion pour les avions date de son enfance. Car son père travaille à Air Mauritius. Après avoir voulu être ingénieur, dentiste et vétérinaire, c’est toutefois dans l’aviation que le jeune homme choisit finalement d’y faire carrière. « Cette formation de pilote est une belle opportunité que m’offre Air Mauritius. Je serais aussi près de ma famille et la formation est bien moins chère à Maurice que si je devais la faire à l’étranger », fait-il remarquer. 


Dilya Luchoo (23 ans) : «Une belle opportunité pour les filles»

Dilya Luchoo Ex-élève de Northfields International School, Dilya Luchoo est une des trois filles sélectionnées pour le Professional Pilot-Integrated Training de la Flying Academy de l’AMI. Elle indique que depuis ses 16 ans, elle chérit le rêve de devenir femme pilote. « C’est une belle opportunité qu’Air Mauritius offre aux filles qui aspirent à faire ce métier, » dit-elle.


Yasheel Rugbur (26 ans) : «Je vais tout faire pour matérialiser ce rêve» 

Yasheel RugburEx-élevé du collège Royal de Curepipe, Yasheel Rugbur est diplômé en génie mécanique à l’université de Maurice. Passionné par le monde de l’aviation, il affirme d’ores et déjà qu’il fera tous les sacrifices nécessaires pour faire de son rêve de devenir pilote, une réalité. 


Jyotshna Ramashire (25 ans) : «Je vais me donner à fond pour ce métier» 

Jyotshna RamashireAprès des études en génie électronique et télécommunications à l’université de Maurice, Jyotshna Ramashire aspirait à devenir ingénieure.  Toutefois lors d’un stage à Air Mauritius, la jeune habitante de Quatre-Bornes développe un intérêt pour les avions. Son frère l’encourage à postuler pour la Flying Academy d’AMI. Sélectionnée pour cette formation de pilote, elle se lance dans le monde de l’aviation qui donne une toute nouvelle dimension à sa vie. Et elle compte se donner à fond pour faire le métier de pilote à l’avenir.


Keshav Deena (28 ans) : «Ma passion pour les avions date de mon enfance»

Keshav DeenaOriginaire de Mahebourg, Keshav Deena est âgé de 28 ans. Le jeune homme indique que sa passion pour les avions remonte à son enfance. Fils d’un douanier et d’une mère femme au foyer, il indique que cette formation de pilote à la Flying Academy d’AMI est une belle aventure qui lui permettrait d’être un jour aux commandes d’un avion et voyager à travers le monde, au plus grand bonheur de ses parents Chandraprakash et Jyotee qui le soutiennent pour faire de ce rêve, une réalité. 


Junaid Futloo (22 ans) : «Avec détermination, je serai un jour pilote»

Junaid Futloo De Highlands, Junaid Futloo a 22 ans. L’ex-élève du collège Royal de Port-Louis a débuté dans le domaine de l’aviation en étant assistant mécanique à Air Mauritius. Ambitionnant à devenir un jour pilote d’un avion, il a postulé pour la Flying Academy d’AMI. Et c’est avec détermination, dit-il, qu’il compte faire ses preuves pour matérialiser ce rêve. 


Edouard Jean Jerry (23 ans) : «Devenir pilote est mon rêve le plus fou»

Edouard Jean Jerry Originaire de Bois-Marchand, Edouard Jean Jerry (23 ans) a poursuivi des études en aéronautique en France après son bac. Cela grâce au soutien de La Fondation Joseph Lagesse, confie-t-il. Cela avant de revenir à Maurice pour postuler pour le Professional Pilot-Integrated Training de la Flying Academy d’Air Mauritius Institute. Devenir pilote, est son rêve le plus fou, dit-il. 


Haashim Bhugalee (22 ans) : «Je suis passé de la médecine à l’aviation» 

Haashim Bhugalee Ancien élève du collège Royal de Port-Louis, Haashim Bhugalee a 22 ans. Il avait initialement pour ambition de faire des études en médecine à Bordeaux. Mais c’est dans l’aviation qu’il fera désormais carrière, dit-il. « J’adore les vues comme le coucher ou le lever du soleil dans le ciel lorsque je voyage. Faire ce métier de permettra de voyager à travers le monde. J’ai hâte d’être aux commandes d’un avion. Pour le faire, je donnerai le meilleur de moi dans cette formation de pilote. » 


Kaheel Jalloo (19 ans) : «Pourquoi pas piloter l’ATR à destination de Rodrigues»

Kaheel JallooFils d’un bijoutier, Kaheel Jalloo a 19 ans. Après le secondaire au College du St Esprit, il a entamé ses études tertiaires à l’Institut Charles Telfair. Toutefois, il a passé d’un cap à un autre lorsqu’il a été sélectionné pour être dans la première promotion du Flying Academy d’AMI. Et c’est avec enthousiasme qu’il a commencé sa formation de pilote. Passionné par les avions depuis tout petit, Kaheel Jalloo indique qu’il aimerait bien piloter l’ATR à destination Rodrigues pour son premier vol aux commandes d’un avion. 


Adarsh Ramjeeawon (23 ans) : «C’était une opportunité à saisir»

Adarsh Ramjeeawon Adarsh Ramjeeawon a 23 ans. L’ex-élève du collège Rabindranath Tagore SSS est diplômé en génie électronique et télécommunication à l’université de Maurice. « Cette formation de pilote coûte moins cher à Maurice et c’était une opportunité à saisir », dit-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !